Magazine Culture

Harry Potter and the cursed child

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

⭐ Harry Potter and the cursed child de JK. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne


Afficher l'image d'origineNombre de pages :
 352 pages
Editeur : Little Brown
Date de sortie : 31 juillet 2016
Langue :
Anglais (VO)
ISBN-10 : 0751565355
ISBN-13 : 978-0751565355
Prix : environ 18€
Disponible sur liseuse : OUI

Attention, cette chronique contient des spoils sur la saga ! Par contre promis, pas de spoils sur le contenu de celui-ci !

Résumé

La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

D’après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, Harry Potter et l’Enfant Maudit est la huitième histoire de la saga Harry Potter et la première histoire de Harry Potter officiellement destinée à la scène.

Mon avis

Comme beaucoup je suppose, j’attendais la sortie de ce nouveau Harry Potter avec ENORMEMENT d’impatience ! Pré-commandé plusieurs mois à l’avance, je ne vous cache pas mon bonheur quand il a enfin été entre mes mains ! La libraire, très sympathique d’ailleurs, a quand même tenu à m’avertir histoire que je n’en attende pas trop et que je ne sois pas déçue si le livre ne répondait pas à mes espérances. Certains de ses collègues l’avaient déjà lu et la plupart avaient été très mitigés, des avis fleurissaient sur le net et à nouveau, beaucoup de déçus dans le lot, bref, quand j’ai commencé ma lecture je n’étais pas franchement rassurée. Pourtant, dès les premières pages j’ai su que cette lecture allait être magistrale !

Dans ce « huitième » tome, nous retrouvons Harry, Ron, Hermione, Ginny et d’autres personnages marquants 19 ans après la fameuse bataille de Poudlard. Comme nous les avions aperçus à la fin du 7ème tome, Harry et Ginny sont les heureux parents de 3 enfants : James, Albus Severus et Lily. Contrairement à James et Lily qui suivent un parcours brillant et semblent être les dignes héritier de la légende Potter, Albus Severus n’est pas des plus rassuré par son entrée à Poudlard. D’autant plus qu’il va avoir une scolarité à l’opposée de celle de son père, isolé et sans réelles compétences. Heureusement, Albus peut compter sur son seul ami : Scorpius, le fils de Drago Malfoy.

Mon résumé est volontairement assez simpliste car je n’ai aucunement envie de vous donner des indices ou pire, de vous spoiler une partie de l’intrigue, le mieux est d’entrer dans la pièce de théâtre sans en savoir plus. Car oui, ici ce n’est pas sous forme de roman que vous lirez la 8ème aventure d’Harry Potter mais bien sous celle d’une pièce puisqu’il s’agit du script de la pièce jouée actuellement sur scène. Ce format aurait pu rendre la lecture difficile ou étrange mais elle ne m’a absolument pas dérangée au contraire, du fait de la présence quasi exclusive de dialogues, je n’ai eu aucune difficulté à comprendre l’anglais. Je recommande d’ailleurs aux personnes qui auraient peur de se lancer dans la VO de le faire avec ce livre ! On connait les personnages, les lieux etc, ça glisse tout seul !

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvée parfaite du début à la fin. De très nombreuses références sont glissées à travers les pages, certains personnages font une petite apparition et ravissent le lecteur bref, pour les fan d’Harry Potter, il est impossible de passer à côté. Au cours de ma lecture j’ai ri, j’ai été surprise, j’ai été extrêmement émue, bouleversée ! L’acte IV a été un déchirement, tellement fort en émotion que je l’ai fait durer un peu. J’ai retrouvé exactement les mêmes émotions que quand je lisais un « vrai » tome d’Harry Potter, j’y ai retrouvé la même magie et ça c’est le plus important. Finalement pour moi ce dernier tome apporte des réponses à certaines questions restées en suspens et à la fin du livre on se sent un peu plus légers, comme si la boucle était bouclée.

Difficile tout de même de se dire que c’est vraiment fini et qu’il faut leur dire adieu à tous… Il ne reste plus qu’à espérer qu’un film voit le jour pour que la magie perdure encore un peu.

Et pour ceux qui ne veulent pas tenter la VO, la version française sortira chez Gallimard le 14 octobre 2016😉

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter sur Amazon

⭐ Harry Potter and the cursed child de JK. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne


Afficher l'image d'origineNombre de pages :
 352 pages
Editeur : Little Brown
Date de sortie : 31 juillet 2016
Langue :
Anglais (VO)
ISBN-10 : 0751565355
ISBN-13 : 978-0751565355
Prix : environ 18€
Disponible sur liseuse : OUI

Attention, cette chronique contient des spoils sur la saga ! Par contre promis, pas de spoils sur le contenu de celui-ci !

Résumé

La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

D’après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, Harry Potter et l’Enfant Maudit est la huitième histoire de la saga Harry Potter et la première histoire de Harry Potter officiellement destinée à la scène.

Mon avis

Comme beaucoup je suppose, j’attendais la sortie de ce nouveau Harry Potter avec ENORMEMENT d’impatience ! Pré-commandé plusieurs mois à l’avance, je ne vous cache pas mon bonheur quand il a enfin été entre mes mains ! La libraire, très sympathique d’ailleurs, a quand même tenu à m’avertir histoire que je n’en attende pas trop et que je ne sois pas déçue si le livre ne répondait pas à mes espérances. Certains de ses collègues l’avaient déjà lu et la plupart avaient été très mitigés, des avis fleurissaient sur le net et à nouveau, beaucoup de déçus dans le lot, bref, quand j’ai commencé ma lecture je n’étais pas franchement rassurée. Pourtant, dès les premières pages j’ai su que cette lecture allait être magistrale !

Dans ce « huitième » tome, nous retrouvons Harry, Ron, Hermione, Ginny et d’autres personnages marquants 19 ans après la fameuse bataille de Poudlard. Comme nous les avions aperçus à la fin du 7ème tome, Harry et Ginny sont les heureux parents de 3 enfants : James, Albus Severus et Lily. Contrairement à James et Lily qui suivent un parcours brillant et semblent être les dignes héritier de la légende Potter, Albus Severus n’est pas des plus rassuré par son entrée à Poudlard. D’autant plus qu’il va avoir une scolarité à l’opposée de celle de son père, isolé et sans réelles compétences. Heureusement, Albus peut compter sur son seul ami : Scorpius, le fils de Drago Malfoy.

Mon résumé est volontairement assez simpliste car je n’ai aucunement envie de vous donner des indices ou pire, de vous spoiler une partie de l’intrigue, le mieux est d’entrer dans la pièce de théâtre sans en savoir plus. Car oui, ici ce n’est pas sous forme de roman que vous lirez la 8ème aventure d’Harry Potter mais bien sous celle d’une pièce puisqu’il s’agit du script de la pièce jouée actuellement sur scène. Ce format aurait pu rendre la lecture difficile ou étrange mais elle ne m’a absolument pas dérangée au contraire, du fait de la présence quasi exclusive de dialogues, je n’ai eu aucune difficulté à comprendre l’anglais. Je recommande d’ailleurs aux personnes qui auraient peur de se lancer dans la VO de le faire avec ce livre ! On connait les personnages, les lieux etc, ça glisse tout seul !

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvée parfaite du début à la fin. De très nombreuses références sont glissées à travers les pages, certains personnages font une petite apparition et ravissent le lecteur bref, pour les fan d’Harry Potter, il est impossible de passer à côté. Au cours de ma lecture j’ai ri, j’ai été surprise, j’ai été extrêmement émue, bouleversée ! L’acte IV a été un déchirement, tellement fort en émotion que je l’ai fait durer un peu. J’ai retrouvé exactement les mêmes émotions que quand je lisais un « vrai » tome d’Harry Potter, j’y ai retrouvé la même magie et ça c’est le plus important. Finalement pour moi ce dernier tome apporte des réponses à certaines questions restées en suspens et à la fin du livre on se sent un peu plus légers, comme si la boucle était bouclée.

Difficile tout de même de se dire que c’est vraiment fini et qu’il faut leur dire adieu à tous… Il ne reste plus qu’à espérer qu’un film voit le jour pour que la magie perdure encore un peu.

Et pour ceux qui ne veulent pas tenter la VO, la version française sortira chez Gallimard le 14 octobre 2016😉


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines