Magazine Autres musiques

Un record d’assistance pour le sixième Festival d’opéra de Québec… et suite et fin d’un bel été lyrique

Publié le 14 août 2016 par Turp

14 août 2016
(No 2016-27)

La brigade lyrique (2016)

Le Festival d’opéra de Québec s’est conclu sur une  note pyrotechnique le 6 août 2016 avec le spectacle lyriques des Grands Feux de Loto-Québec. Le directeur général et artistique Grégoire Legendre peut se réjouir du succès de fréquentation de la sixième édition du festival. Dans son bilan, le festival a estimé à 18 721 le nombre de personnes qui ont assisté aux 42 représentations des huit activités proposées cette année. Il s’agit du meilleur taux d’assistance depuis la création du Festival en 2011.

Les trois principaux évènements du festival, soit la reprise de la production de Starmania opéra qui a connu, comme je l’ai souligné dans le numéro 26 du blogue lyrique, un succès indéniable et mérité, la soirée lyrique avec Les quatre ténors qui s’est jouée à guichets fermés ainsi que le concert du contre-ténor français Christophe Dumaux avec Les Violons du Roy sous la direction de Bernard Labadie, ont suscité un très grand intérêt auprès des lyricomanes. L’opéra jeunesse Le serpent et le chat de Nathalie Magnan aura conquis, selon les responsables du festival, le jeune public qui était convié pour une troisième année consécutive à la Maison jaune. L’activité Gounod à l’apéro présentée à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone a affiché un taux d’assistance de 98 % et a permis aux festivaliers d’apprécier la musique du compositeur français interprétée par les artistes lyriques de Tempêtes et Passions et leur directeur Guy Lessard.

Un nouveau Studio d’opéra pour jeunes artistes de la relève est né avec le Festival de 2016 et la présentation d’un programme double comprenant les opéras Prima la musica, poi le parole de Salieri et Le directeur de théâtre de Mozart dans une mise en scène de François Racine a également fait le bonheur des opéraphiles. La direction du festival a d’ailleurs annoncé que cette initiative sera de retour lors de la prochaine édition du festival en 2017.

La brigade lyrique, dont j’ai pu entendre – en compagnie de  rédactrice en chef de L’OpéraRevue québécoise d’art lyrique Lorraine Drolet – la 13e prestation sur le parvis du pavillon central du Musée national des beaux-arts du Québec le 3 août 2016, m’a séduit et j’ai particulièrement apprécié les voix de la soprano Carole-Anne Roussel et du baryton-basse Marc-André Caron. Le ténor Louis-Charles Gagnon et la soprano Evelyne Larochelle complétaient fort bien le quatuor qui était accompagné par le pianiste Jean-François Mailloux.

La réussite du sixième festival n’est pas étrangère à la capacité de sa direction de rassembler et mettre en valeur le milieu lyrique et musical de la capitale nationale, qu’il s’agisse de l’Opéra de Québec et son chœur, de l’Orchestre symphonique de Québec, de l’ensemble Les Violons du Roy, de Tempêtes et Passions, mais également d’autres ensembles et organismes musicaux du Québec, tels la Sinfonia de Lanaudière et les Jeunesses musicales du Canada.

J’anticipe le plaisir de lire les vues des collaborateurs et collaboratrices à qui L’Opéra – Revue québécoise d’art lyrique a confié le soin d’assister aux principaux évènements du festival. Vous pourrez ainsi lire les critiques d’Irène Brisson, Louis Bilodeau et Marie-Claude Perron dans le numéro 9 (Automne 2016) dont la sortie est prévue pour la mi-septembre.

Et j’ai également bien hâte de lire les comptes rendus du festival qui devraient paraître dans une presse lyrique internationale qui était au rendez-vous avec la présence de critiques de France (Opéra Magazine) et du Royaume-Uni (Opera Now).

Suite et fin de l’été lyrique 2016

Les grands événements lyriques de l’été 2016 ont maintenant eu lieu, mais quelques activités seront encore courues par les personnes passionnées par l’opéra. Parmi ces activités, on peut mentionner le Gala du Prix Orford Musique du samedi 20 août à l’occasion duquel pourront être entendus les membres de Quartom, les ténors Gaétan Sauvageau et Benoit Leblanc, le baryton Julien Patenaude et  le baryton-basse Philippe Martel. Dans le cadre  l’événement « Concerts Ahuntsic en fugue » dont l’ouverture aura lieu le même samedi 20 août en soirée, une activité présentée sous le thème « Parfum de France » mettra en présence la soprano Kimy McLaren. Celle-ci interprétera des airs de  Maurice Ravel (Schéhérazade et Pavane pour une infante défunte), d’Ernest Chausson (Chanson perpétuelle pour soprano, cordes et piano opus 37)Francis Poulenc (La Dame de Monte-Carlo, FP 180) et Charles Cros (Nocturne). Et la saison devrait se terminer en beauté par le le concert de notre contralto nationale Marie-Nicole Lemieux au Festival international du Domaine Forget le 21 août 2016.

La nomination de Marc-Antoine d’Aragon à la direction de l’Orchestre de chambre de McGill

Le blogueur lyrique se réjouit de la nomination de Marc-Antoine d’Aragon, à titre de directeur général de l’Orchestre de chambre de McGill. En acceptant cette nomination, le baryton a déclaré : « Je suis bien excité et honoré de devenir le nouveau directeur général de l’Orchestre de chambre McGill [OCM]. Je suis ravi de poursuivre cette grande tradition et de contribuer au succès de la vision artistique de Boris Brott, parachuté dans cette merveilleuse saison à saveur lyrique. Nous aurons le privilège d’y accueillir quelques-uns des plus grands interprètes, en Marcello Giordani, Aline Kutan et autres, en plus de présenter quelques-unes des oeuvres les plus acclamées, telles que Carmina Burana et le Messie. Venez participer à cette grande saison! ». Félicitations à Marc-Antoine et bon début de mandat à l’OCM !

Marc-Antoine d'Aragon
Marc-Antoine d’Aragon

*****

Je serai de retour le samedi 3 septembre 2016 pour présenter la saison 2016-2017 qui réserve de grands moments lyriques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Turp 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte