Magazine Amérique latine

Empeza la gira de charlas por San Juan [à l'affiche]

Publié le 15 août 2016 par Jyj9icx6
Nota bilingüe
El lunes 15 de agosto, feriado por el fallecimiento del General San Martin, en la hermosa ciudad de San Juan, brindaré mi primera charla de esta gira 2016 (este año en todo Cuyo, gracias a las Alianzas Francesas de cinco ciudades, San Juan, Mendoza, San Rafael, San Luis y Villa Mercedes, que me invitaron).
Empeza la gira de charlas por San Juan [à l'affiche]
Disertaré en la Celda Historica del Convento de los Dominicos, Laprida 57, a las 18. Entrada libre y gratuita, actividad para la comunidad. Les esperamos a los sanjuaninos.
La charla tendra como eje al propio San Martin como a Sarmiento, quien escribio un texto famoso sobre los dos libertadores de America del Sur, del cual hallé el original, una exposicion en francés y publicada en Francia en 1847, entre otros aportes interesantes del sanjuanino a la documentacion francesa del siglo XIX (el documento aparece en mi libro San Martin par lui-même et par ses contemporains, cuya tapa se puede ver en el afiche de Alianza Francesa de San Juan).
Empeza la gira de charlas por San Juan [à l'affiche]
Al dia siguiente, después de visitar el Archivo General de la Provincia, viajo con destino al Sur, a Mendoza, donde podré hablar sobre Mercedes de San Martin en el bicentenario de su nacimiento en aquella ciudad (exactamente el 24 de agosto del 1816).
* * *
Lundi 15 août, jour férié dans toute l'Argentine pour marquer l'anniversaire de la mort de San Martin, le 17 août 1850 en France, à Boulogne-sur-Mer, je donnerai une conférence sur le Libertador et sur l'un de ses premiers analystes argentins, Domingo Faustino Sarmiento (1811-1888), l'une des plus grandes figures de cette belle de San Juan par laquelle je commence la tournée 2016 de conférences en Argentine. En effet, Sarmiento, natif de cette ville, a publié en France un texte dont la version en espagnole est une véritable légende en Argentine. Mais le texte original, que j'ai eu l'occasion de retrouver dans les archives de la BNF, a été rédigé en français et dans un niveau de langue littéraire d'autant plus appréciable que l'auteur était un autodidacte. De génie, cela va sans dire. Le mémoire original est cité dans les annexes de mon livre, San Martin par lui-même et par ses contemporains, sorti aux Editions du Jasmin, en France.
La conférence se tient au couvent des dominicains, rue Laprida 57, où San Martin avait l'habitude de s'arrêter lorsqu'il visitait ce village à l'époque de son gouvernorat (1814-1816) lorsqu'il préparait la libération du Chili dont on fêtera l'année prochaine le bicentenaire. Dans ce bourg de San Juan, San Martin disposait d'un collaborateur exceptionnel, qui menait de dangereuses opérations d'espionnage dans le camp absolutiste au Chili. Ce précieux soldat n'était autre que le propre père de Sarmiento...
Après cette conférence et une visite supplémentaire aux Archives provinciales, pour mieux découvrir cette ville d'une grande importance historique et d'une belle dynamique culturelle, en route, au propre et au figuré, pour Mendoza, la deuxième étape de mon "Tour de Cuyo" en bus (non, je ne le fais pas à vélo !)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte