Magazine Culture

Jim Harrison – Berceuse pour une petite fille (Lullaby for a Daughter, 1968)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jim Harrison – Berceuse pour une petite fille (Lullaby for a Daughter, 1968)

Dors. La nuit est une houillère
noyée d’eau noire –
la nuit est un nuage sombre
gorgé de pluie tiède.

Dors. La nuit est une fleur
lasse des abeilles –
la nuit est une mer verte
grosse de poissons.

Dors. La nuit est une lune blanche
montant sa jument –
la nuit est un soleil éclatant
noir et calciné.

Dors,
la nuit est là,
jour du chat,
jour de la chouette,
festin de l’étoile,
la lune règne sur
son doux sujet, obscure.

*

Go to sleep. Night is a coal pit
full of black water –
night’s a dark cloud
full of warm rain.

Go to sleep. Night is a flower
resting from bees –
night’s a green sea
swollen with fish.

Go to sleep. Night is a white moon
riding her mare –
night’s a bright sun
burned to black cinder.

Go to sleep,
night’s come,
cat’s day,
owl’s day,
star’s feast of praise,
moon to reign over
her sweet subject, dark.

***

Jim Harrison (1937-2016)Lieux (Locations, 1968) – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines