Magazine Conso

Cité Verte : les professionnels du paysage et du végétal, partenaires de vos territoires

Par Lejournaldujardin

Les plantes : valeur sûre pour les villes de demain et réponse aux enjeux climatiques
Plus qu’une décoration des espaces publics ou d’une valorisation qualitative des paysages urbains, le végétal en ville a une fonction déterminante en faveur de la transition écologique.
L’intégration des plantes en agglomération permet tout à la fois l’animation de quartier mais aussi le développement d’une mixité sociale et culturelle. Concernant le renouvellement urbain, cette végétation « nouvelle » représente un véritable outil de développement social et d’éducation.
Prenons l’exemple de la ville de Sevran , elle dispose de 110 hectares d’espaces verts. Celle-ci a ainsi pu remettre le végétal et plus largement l’univers du jardin au coeur de sa politique. L’exemple du quartier du Rougement, un jardin partagé a été ouvert en 2009 sur une parcelle de plus de 3000m2 destinée aux familles et groupes d’enfants dans le cadre scolaire ou de centres de loisirs.
Autre exemple, la ville de Lyon (quartier Mermoz) : une expérimentation artistique a, quant à elle, accompagnée le renouvellement de l’entrée de ville en développant une pépinière urbaine.

Vous l’aurez compris, grâce à un aménagement paysager et en redonnant la parole et le pouvoir d’agir aux habitants, cette initiative favorise leur réappropriation des espaces publics en leur offrant la possibilité d’animer des temps partagés sur un espace végétal commun et de désigner des « parrains des arbres » (c’est ainsi qu’ils les appellent) chargés d’entretenir les essences qu’ils ont eux-même choisies.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lejournaldujardin 789 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines