Magazine Culture

Une braise sous la cendre - Tome 1

Publié le 18 août 2016 par Lael69
Une braise sous la cendre - Tome 1Sabaa Tahir
Pocket JeunesseTraduit de l'anglais par Hélène ZylberaitOctobre 2015526 pages18,90 euros
Roman ados/ Young Adult dès 13 ansThèmes : Fantasy dystopique/ Fantastique/ Monde antique
Quatrième de couverture : Autrefois l'Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté et sauver ceux qu'ils aiment. 
Je me rappelle mes cours d'archéologie grecque et romaine où lorsque j'écoutais le professeur parler des us et coutumes des peuples antiques, j'imaginais les catacombes, les rites funéraires, les combats de gladiateurs, la civilisation fondée sur l'esclavage et les cultes voués aux croyances païennes. Et bien Une braise sous la cendre c'est déjà cet univers, ce contexte de l'Empire, partagé entre deux peuples : les Erudits ceux qui savent lire et écrire, les cultivés et les littéraires, puis les Martiaux, armée de soldats violents et redoutables. Dans ce royaume, les Martiaux ont pris le pouvoir, ont brûlé tous les livres et ont réduit en esclavage les Erudits. Laia vient d'une famille d'érudits. Elle vit avec ses grands-parents et son frère aîné après l'assassinat de ses parents et de sa soeur. Une nuit, un Mask débarque dans leur maison et tue sa famille, capture son frère accusé de trahison parce qu'il a tenu un carnet de dessins. Laia se sauve et se réfugie dans les souterrains où un groupe de résistants l'accueille. Ils peuvent l'aider à sauver son frère prisonnier si celle-ci devient l'esclave de la Commandante qui n'est autre que la directrice de l'Ecole des Mask. Elias est un soldat d'élite. Son comportement exemplaire n'a rien à voir avec le fait qu'il est le fils de la Commandante. Pourtant Elias cache un lourd secret qui pourrait lui faire perdre jusqu'à sa vie...
Le point commun d'Elias et de Laia est la liberté mais le contraste est hyper prenant car l'un veut absolument s'enfuir de l'école d'élite, tandis que l'autre n'a pas d'autre choix que d'y rentrer à tout prix pour sauver son frère. Dès lors, comment les deux personnages vont-ils se rencontrer ? Si Laia devient l'esclave de la Commandante, elle va pouvoir l'espionner et découvrir quelques secrets qui vont se révéler plus que croustillants. Ils auront une importance par la suite. Elias est un héros formidable. Il a un grand coeur, est intelligent et n'a pas du tout les mêmes convictions que sa famille lui a inculqué. La Commandante est une femme exécrable, redoutable, autoritaire, excessive, violente et brutale. Mais elle n'est pas infaillible et j'ai hâte d'avoir la suite à son sujet. Evidemment un retournement de situation va venir perturber les plans d'évasion d'Elias et Laia va se révéler très utile pour les Résistants. J'ai aimé suivre leur relation, à la fois distante, discrète et subtile qui laisse présager quelques liens plus forts entre les deux personnages.
L'intrigue est foisonnante, l'univers antique est parfois proche de celui du Sang des dieux et des rois et de Red Rising c'est-à-dire impitoyable. Pourtant je n'ai pas accroché à ces deux romans, autant j'ai adoré Une braise sous la cendre pour sa densité et son originalité. Le thème de l'esclavage est fortement présent mais ce que j'ai le plus aimé c'est la manière subtile et efficace d'introduire des éléments fantasy dans l'intrigue : magie, prophétie, djinns (démons arabes), Augures, suprématie de l'armée et tout ce qui est lié au folklore et aux cultures populaires de l'Antiquité, aux croyances et superstitions. Tout ceci on le devine facilement, tout ce qui se cache derrière les trahisons, car l'auteure place ces éléments de manière très habile, à peine visible et qui relève des légendes enfantines pour Laia. Ainsi le tome 2 va être, je pense, une sacrée surprise!
Un premier tome percutant et passionnant, un rythme de lecture addictif et efficace, beaucoup d'ingrédients intéressants, des héros attachants dont un coup de coeur pour le personnage d'Elias, tout ceci s'annonce plus que prometteur! Et cette couverture quoi!!!! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8685 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine