Magazine Cinéma

Ma belle-mère russe et autres catastrophes

Par Darkstein

d’Alexandra Fröhlich

Ma belle-mère russe...
Il est de ces romans qui laissent un sourire sur le visage. Tel est ce roman qui sent son Bridget Jones, mais qui fait appel aussi à des personnages clichés, mais qui fonctionnent à merveille. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre et le roman se classe parmi les histoires de famille dysfonctionnelle qui pullulent. On prend en pitié l’héroïne malgré tout !

Un bon petit pamphlet qui se lit sans déplaisir ; un roman d’été quoi !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darkstein 120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte