Magazine Cinéma

Timecrimes - 7,5/10

Par Aelezig

z45

Un film de Nacho Vidalongo (2008 - Espagne) avec Karra Elejalde, Candela Fernandez, Bárbara Goenaga, Nacho Vidalongo

Un OVNI, fait avec trois bouts de ficelle.

L'histoire : Un homme et une femme dans leur maison à la campagne, qu'ils sont en train d'aménager. Monsieur se prélasse quelques instants dans son transat et regarde le bois à la jumelle, car il a vu quelque chose bouger. Il découvre une jeune femme en train de se déshabiller... puis plus rien. Emoustillé et intrigué, il part dans la forêt... il découvre le corps nu et inaminé de la femme, mais au même instant se fait agresser sauvagement par un inconnu au visage entièrement bandé. En fuyant pour lui échapper, il arrive dans un laboratoire où un jeune scientifique le cache dans une sorte d'autoclave... Lorsqu'il en sort, l'homme lui annonce qu'il lui a fait remonter le temps. Il n'a plus de crainte à avoir. Il rentre chez lui...

z46

Mon avis : C'est génial de découvrir un petit film comme ça, qui vous scotche au fauteuil, sans effets spéciaux, sans esbrouffe, sans rien. Comme quoi, le cinéma est l'art de raconter une histoire, et basta. Celle-ci est à la fois remue-méninges et plutôt drôle. Le scénario est très malin et nous plonge dans l'abîme sans fin du voyage temporel. Une spirale que le réalisateur mène (enfin) vers l'absurde : comme cette fois le décalage est court (une heure ?), le personnage se retrouve face à lui-même, intervient sur les événements, se court après... l'histoire du chien qui se mord la queue ! Bien vu et rigolo. 

La presque fin est tout aussi amusante : notre héros essaie de tout remettre en place pour reprendre le fil de sa vie. Il y arrive... mais nous spectateurs sommes cette fois frustrés : ça ne colle pas, cette affaire ! Il reste des "personnages" en trop... Comme dans tous les films de voyages dans le temps, il y a toujours le grain de sable qui fait que - non - c'est pas possible ! Mais cet échec permanent constitue justement une des raisons pourquoi j'aime tant ce genre : QUEL réalisateur génial trouvera le chemin parfait où notre cerveau sera totalement mis à l'envers car tout fonctionnera ! Waouh !

Une sympathique curiosité qui n'a pas cependant pas attiré les distributeurs français (DTV) mais avait pourtant récolté quelques récompenses dans plusieurs festivals, notamment celui de Gérardmer. Franchement, ce petit côté artisanal et la malice du propos, moi j'ai beaucoup aimé !

z47


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines