Magazine Culture

L'événement de l'automne : le départ du Vendée Globe !

Publié le 20 août 2016 par Montagnessavoie
Je vous parlais dans l'article précédent, dans lequel je vous livrais mes adresses aux Sables d'Olonne, de l'événement majeur de l'année 2016 : le départ de la 8ème édition du Vendée Globe.
Alors le Vendée Globe, c'est quoi ? C'est LA course autour du monde la plus prestigieuse de la planète, puisqu'elle se déroule sans escale, sans assistance et en solitaire. Une épreuve de forçat, un défi, une aventure maritime unique. La première édition a eu lieu en 1989 et a vu la victoire de Titouan Lamazou, aujourd'hui très connu également pour ses magnifiques peintures. Depuis, la course a lieu tous les quatre ans, c'est dire si elle est attendue ! Le parcours  Les concurrents partent donc des Sables d'Olonne et s'enfoncent plein sud dans l'Océan Atlantique, direction le Cap de Bonne Espérance. Une fois l'Afrique doublée, c'est la traversée de l'Océan Indien, puis le Pacifique. Après le passage du Cap Horn, c'est la longue remontée vers les Sables d'Olonne. Le record absolu est actuellement détenu par François Gabard, qui est passé sous la barre symbolique des 78 jours.  Les critères Tout le monde ne peut pas se lancer à l'aveuglette dans ce genre d'épreuve. La sélection est pointilleuse et il faut montrer patte blanche. D'abord, le bateau présenté doit obéir à des règles strictes : 60 pieds de long, 4m50 de tirant d'eau et doit être certifié conforme par le comité de course. Ensuite, le skipper n'est pas le premier venu. Il doit avoir bouclé un Vendée Globe, ou bien la Barcelona World Race (le même tour du monde sans escale, mais en double), ou à défaut une course Transatlantique. S'il ne possède pas ses fameuses lignes sur son CV, le skipper devra effectuer un parcours complémentaire avant octobre pour espérer se qualifier. Evidemment, tous les concurrents doivent effectuer un stage de survie car, qui dit "sans assistance" dit sans médecin, mis à part au téléphone...  Le trophée La gloire, l'entrée dans la légende de la voile, le piédestal du héros pour le vainqueur... et 160 000 euros. Une peccadille quand on sait les sommes astronomiques nécessaires pour la construction et la préparation du bateau. Le 10ème concurrent à franchir la ligne ne touchera quant à lui que... 10 000 euros, autant dire, une bouchée de pain. L'argent étant le nerf de la course, la recherche de sponsors est une activité à temps complète pour qui n'est pas Jean Le Cam ou Vincent Riou. A la date du 16 août, par exemple, le jeune Néo Zélandais Conrad Colman était encore à la recherche de contributions pour boucler son budget.  L'actualité Actuellement, certains concurrents sont encore en phase de qualification ; d'autres réparent déjà leur bateau après une petite avarie : la plupart s'apprêtent à effectuer des stages d'entraînement avant le grand départ qui aura lieu le 6 novembre 2016. Le 1er octobre, tous les bateaux seront validés et les qualifications seront terminées, nous auront donc la liste complète et définitive des concurrents au départ. Ensuite, le Village du Vendée Globe ouvrira officiellement le week end du 15 et 16 octobre 2016. L'occasion, jusqu'au départ, de voir de près les bateaux et pourquoi pas de rencontrer les skippers ! Comment être au courant de tout ? Par Twitter ou Facebook pour les actus Sur le site officiel du Vendée Globe En potassant les 30 pages de l'Avis de Course que je vous ai résumées ici En guettant les articles sur le blog ou sur mon Twitter ou sur mon Facebook... on ne sait jamais ! Bon vent ! L'événement de l'automne : le départ du Vendée Globe !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte