Magazine Culture

Poldark – Saison 1

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Poldark – Saison 1

poldarkCréée par: Debbie Horsfield
Avec : Aidan Turner, Heida Reed, Eleanor Tomlinson…
Nationalité : Britannique
Diffusée sur : BBC, Netflix
Date : Mars 2015
Genre : Drame, Historique, Romance
Statut : En production
Format : 52 minutes

Synopsis:

Les Cornouailles, en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d’Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu’un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s’est engagée à épouser son cousin. Heureusement pour Poldark, rien n’est perdu…

Mon avis :

C’est grâce à l’une des abonnées du webzine que j’ai découvert cette série dont je n’avais jamais entendu parler et si elle passe par là je l’en remercie car ce fut une excellente découverte ! J’apprécie en général énormément les séries historiques (Les Tudors, Versailles, Reign) et comme beaucoup j’ai vibré en regardant le dernier épisode de la saison 2 d’Outlander alors cette nouvelle série tombait à pic !

Basée sur la saga Poldark écrite par Winston Graham et publiée entre 1945 et 2002, elle a déjà eu une grande soeur diffusée également par la BBC entre 1975 et 1977 qui avait connu un grand succès en Angleterre. La diffusion de la première saison de la nouvelle version de la série a, elle aussi, rassemblé un grand nombre de téléspectateurs (près de 6 millions pour le dernier épisode de la saison !). Et je peux tout à fait comprendre pourquoi !

Ross Poldark rentre dans les Cornouailles après plusieurs années passées en Amérique lors de la guerre d’Indépendance. Il s’attend à retrouver Elizabeth, la femme dont il était amoureux, son père et ses mines mais il va vite déchanter. En effet, Elizabeth est désormais fiancée à son cousin Francis, son père est mort et les mines dont ils étaient les propriétaires sont fermées. Il n’a quasiment plus rien à part ses deux domestiques et une maison qui tombe en ruines. Alors que tout le monde le pousse à abandonner et à partir vivre sa vie ailleurs, Ross refuse de laisser tomber et s’accroche à son patrimoine : il en est persuadé, il trouvera des fonds et réouvrira la mine afin de ne pas laisser tomber les mineurs et leurs familles. De plus, bien qu’attristé par la « trahison » d’Elizabeth, il va autoriser une autre femme à entrer dans sa vie : Demelza.

Dès les premiers épisodes j’ai été scotchée par la beauté de l’acteur principal les paysages, les falaises des Cornouailles sont sublimes et on en prend plein les yeux grâce à Poldark qui a la lubie de longer les côtes à cheval pour se rendre d’un point A à un point B. La bande son participe aussi à nous plonger au coeur de cette région et de cette époque, je vous mets au défi de ne pas voyager en entendant la musique du générique ! Les décors sont parfaits, les costumes également bref, une réussite !

Aidan Turner (qui doit peut-être vous dire quelque chose car il a joué Kili dans Le Hobbit) joue un personnage convaincant, il essaie de cacher ses émotions et de paraître détaché. Au départ on le pense donc froid et un brin arrogant mais petit à petit sa vraie personnalité nous apparaît à travers ses actions et il devient beaucoup plus attachant. J’ai aussi été particulièrement touchée par sa cousine, vieille fille (enfin comprenez qu’elle a environ 30 ans…) célibataire sans espoir de trouver un mari d’autant plus que son frère Francis est un véritable abruti n’acceptant pas que sa soeur puisse quitter le domaine familial. Un autre personnage très important m’a aussi énormément plu : Demelza, elle apporte de la fraîcheur à la série et ravit le téléspectateur de sa voix dans certains épisodes  !

Le rythme est assez lent au début, un peu comme Outlander je dirais, on n’est jamais vraiment dans de l’action pure mais plus sur de l’analyse de la situation des personnages et du contexte historique. Pourtant dans les derniers épisodes on sent une nette accélération et là impossible de décrocher (prévoir mouchoirs tout de même) ! J’ai dévoré les 8 épisodes en quelques jours et je suis maintenant dans l’attente de la nouvelle saison, celle-ci s’étant finie sur un suspense fou (en attendant je me repasse certaines scènes magiques *_*) !

J’espère vous avoir convaincues de tenter l’expérience Poldark et si vous la regardez après avoir lu cette chronique et que le coeur vous en dit, n’hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaires ! Bon visionnage !

Excellent

Galeries photos

poldark 1 poldark 2 poldark 3 poldark 4 poldark 5 poldark 6 poldark 7 poldark 8

Poldark – Saison 1

poldarkCréée par: Debbie Horsfield
Avec : Aidan Turner, Heida Reed, Eleanor Tomlinson…
Nationalité : Britannique
Diffusée sur : BBC, Netflix
Date : Mars 2015
Genre : Drame, Historique, Romance
Statut : En production
Format : 52 minutes

Synopsis:

Les Cornouailles, en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d’Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu’un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s’est engagée à épouser son cousin. Heureusement pour Poldark, rien n’est perdu…

Mon avis :

C’est grâce à l’une des abonnées du webzine que j’ai découvert cette série dont je n’avais jamais entendu parler et si elle passe par là je l’en remercie car ce fut une excellente découverte ! J’apprécie en général énormément les séries historiques (Les Tudors, Versailles, Reign) et comme beaucoup j’ai vibré en regardant le dernier épisode de la saison 2 d’Outlander alors cette nouvelle série tombait à pic !

Basée sur la saga Poldark écrite par Winston Graham et publiée entre 1945 et 2002, elle a déjà eu une grande soeur diffusée également par la BBC entre 1975 et 1977 qui avait connu un grand succès en Angleterre. La diffusion de la première saison de la nouvelle version de la série a, elle aussi, rassemblé un grand nombre de téléspectateurs (près de 6 millions pour le dernier épisode de la saison !). Et je peux tout à fait comprendre pourquoi !

Ross Poldark rentre dans les Cornouailles après plusieurs années passées en Amérique lors de la guerre d’Indépendance. Il s’attend à retrouver Elizabeth, la femme dont il était amoureux, son père et ses mines mais il va vite déchanter. En effet, Elizabeth est désormais fiancée à son cousin Francis, son père est mort et les mines dont ils étaient les propriétaires sont fermées. Il n’a quasiment plus rien à part ses deux domestiques et une maison qui tombe en ruines. Alors que tout le monde le pousse à abandonner et à partir vivre sa vie ailleurs, Ross refuse de laisser tomber et s’accroche à son patrimoine : il en est persuadé, il trouvera des fonds et réouvrira la mine afin de ne pas laisser tomber les mineurs et leurs familles. De plus, bien qu’attristé par la « trahison » d’Elizabeth, il va autoriser une autre femme à entrer dans sa vie : Demelza.

Dès les premiers épisodes j’ai été scotchée par la beauté de l’acteur principal les paysages, les falaises des Cornouailles sont sublimes et on en prend plein les yeux grâce à Poldark qui a la lubie de longer les côtes à cheval pour se rendre d’un point A à un point B. La bande son participe aussi à nous plonger au coeur de cette région et de cette époque, je vous mets au défi de ne pas voyager en entendant la musique du générique ! Les décors sont parfaits, les costumes également bref, une réussite !

Aidan Turner (qui doit peut-être vous dire quelque chose car il a joué Kili dans Le Hobbit) joue un personnage convaincant, il essaie de cacher ses émotions et de paraître détaché. Au départ on le pense donc froid et un brin arrogant mais petit à petit sa vraie personnalité nous apparaît à travers ses actions et il devient beaucoup plus attachant. J’ai aussi été particulièrement touchée par sa cousine, vieille fille (enfin comprenez qu’elle a environ 30 ans…) célibataire sans espoir de trouver un mari d’autant plus que son frère Francis est un véritable abruti n’acceptant pas que sa soeur puisse quitter le domaine familial. Un autre personnage très important m’a aussi énormément plu : Demelza, elle apporte de la fraîcheur à la série et ravit le téléspectateur de sa voix dans certains épisodes  !

Le rythme est assez lent au début, un peu comme Outlander je dirais, on n’est jamais vraiment dans de l’action pure mais plus sur de l’analyse de la situation des personnages et du contexte historique. Pourtant dans les derniers épisodes on sent une nette accélération et là impossible de décrocher (prévoir mouchoirs tout de même) ! J’ai dévoré les 8 épisodes en quelques jours et je suis maintenant dans l’attente de la nouvelle saison, celle-ci s’étant finie sur un suspense fou (en attendant je me repasse certaines scènes magiques *_*) !

J’espère vous avoir convaincues de tenter l’expérience Poldark et si vous la regardez après avoir lu cette chronique et que le coeur vous en dit, n’hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaires ! Bon visionnage !

Excellent

Galeries photos


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 65022 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines