Magazine Culture

James Vincent McMorrow - Get Low (audio)

Publié le 22 août 2016 par Urbansoul @urbansoulmag

Quand Nineteen85 inonde les textes de James Vincent McMorrow, ça fait pas des Chocapic mais le résultat reste délicieux (si ça peut vous rassurer, mes standards sont plus élevés que ça au rayon alimentation, ne vous inquiétez pas) ! Le 2 septembre prochain, l’auteur-compositeur-interprète irlandais sortira en effet son troisième album Move. Le titre est plutôt bien choisi puisque l’opus marque un nouveau tournant dans son développement artistique, tant au niveau musical que lyrique. « Je ne suis pas la personne la plus confiante au monde. J’ai toujours manqué d’assurance, a-t-il reconnu dans une lettre ouverte le mois dernier. Tous mes héros musicaux se dévoilent avec une telle franchise sur leurs disques et ça m’a toujours semblé impossible d’en faire autant. Pour chaque album réalisé avant celui-ci, j’ai fait tout ce que je pouvais pour tout dissimuler avec des métaphores et des images, floutant ma vision au point de ne presque plus m’y retrouver. Et je serai toujours fier de ces albums, mais j’aurais aimé être assez fort pour oser prendre des risques. J’ai choisi les chemins les plus sûrs parce qu’en toute honnêteté, j’étais terrifié. Je me vois dans chaque partie de ce nouvel album. Je m’entends dans chaque parole, chaque note. Et c’est toujours aussi terrifiant. Mais c’est exactement ce que je devais faire. Parce que je ne peux pas être la personne ou le musicien que j’ai envie d’être si je ne fais pas exactement ce que j’entends, sans douter. »

La vulnérabilité n’est pas une faiblesse et James Vincent McMorrow l’a toujours su et compris. C’est donc avec une bonne dose de courage qu’il a approché son nouveau projet depuis Los Angeles, une audace qui transparait également dans son dernier single, Get Low. Produit par Nineteen85 (moitié de dvsn et collaborateur fétiche de Drake) à l’instar du premier extrait Rising Water, il permet une fois de plus au chanteur d’atteindre son nouvel objectif consistant à mêler danse et mélancolie, laissant la 808 du producteur irriguer son arrangement à la guitare.

Après avoir servi la musique de la bande-annonce de la dernière saison de Game of Thrones (avec sa reprise du Wicked Game de Chris Isaak) et être apparu sur I’m In Love de Kygo, James Vincent McMorrow est plus que jamais décidé à faire de 2016 son année !

Aimez James, suivez James.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines