Magazine Culture

Honor Blackman

Publié le 22 août 2016 par Hunterjones
Honor Blackman Née à Plaistow, Newham, en Angleterre, à 15 ans, son père lui paie des cours d'art dramatique. Elle adore et en fera sa vie.
Excessivement jolie, elle attire l'attention. Après des années de figuration, à 22 ans, elle commence par le théâtre et obtient un premier rôle au cinéma. Dans son premier film, (réputée monteuse à cheval au civil) on fait mourir son personnage à cheval. Étrangement, on se plaira toujours à faire mourir ses personnages dans le futur. L'année suivante, elle se marie. Le mariage durera 8 ans pendant lesquels elle tourne dans plus d'une douzaine de films. Elle fait aussi de la télé depuis 1951.
On lui prête la beauté croisée de Greta Garbo et Marlene Dietrich avec un zest de Grace Kelly.
Honor Blackman
Dans les jeunes années 60, elle épouse l'acteur Maurice Kauffman et prend des cours de judo. Ceci l'aide pour un rôle épisodique dans la série The Saint, avec Roger Moore, mais surtout pour le rôle de Cathy Gale qu'elle obtient pour la série The Avengers. Pendant deux ans, elle déploit ses talents athlétique et sa grande beauté. Elle est un modèle de femme libérée pour l'Angleterre qui vibre au sons des Beatles. Elle y met du sien en son enregistrant un morceau de musique directement inspiré de la série. Elle quitte la série pour y tourner dans un James Bond le rôle de Pussy Galore (ça ne s'invente pas...) . Elle refusera toute sa vie l'étiquette de "Bond Girl". Elle est aussi mémorable au cinéma dans Jason & The Argonauts et pour Ted Kotcheff.
Honor Blackman
Son succès sur disque la fait enregistrer une première fois, un album complet. Elle y chantera aussi en français.
Elle retrouve Sean Connery pour un western en 1968. Les rôles dans les bons films se font rares mais elle joue toujours beaucoup. Elle a maintenant 43 ans. Elle se tourne vers le théâtre et la musique. Avec son époux, ils adoptent une fille et un garçon. Sur scène, elle triomphe dans des pièces de Noel Coward. Elle combine sa passion de la musique avec son talent sur scène et s'investit dans des comédies musicales. Elle fait de la scène et tourne aussi avec son mari tout en faisant toujours de la télévision. Elle joue dans un Columbo.
Honor Blackman Ses films sont de moins en moins raffinés, mais sa beauté reste.  Et au civil, elle est très engagée. Politiquement, elle est d'abord une partisane du Parti Liberal, puis, depuis 2007 du parti liberal-démocratique.
Elle divorce son époux en 1975 et se choisit une vie de célibataire pour le reste de sa vie.<
Elle s'implique dans Fairtrade, une organisation qui vise à une équité de travail pour les gens du tiers-monde.
Elle fait strictement de la télévision ou de la scène à partir de 1977. Son retour au cinéma se fera en 1998 dans un film négligeable.
Honor Blackman
Elle apparaît aussi dans Bridget's Jones Diary.
L'année suivante, on lui offre l'ordre britannique, ce qu'elle refuse, étant ouvertement anti-monarchiste et en faveur d'une République. Elle trouve tout simplement odieux que son ancien collègue Sean Connery ait non seulement accepté un tel honneur, vivant comme exilé fiscal à l'étranger, mais qui en plus, a milité en faveur du "oui" lors du référendum en faveur de la séparation de l'Écosse du Royaume-Uni. Elle ne se gêne pas pour le dire haut et fort.
Honor Blackman
Elle navigue entre la télé, dans Doctor Who entre autre, et les petits rôles au cinéma, mais jamais rien de grandiose. Elle n'a plus rien à prouver. Sinon qu'elle n'est pas une "bond girl".
 Honor Blackman fête ses 91 ans aujourd'hui.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines