Magazine Culture

[Critique] Jean-Claude Van Johnson S01 E01 : crise du poing dans la gueule

Publié le 23 août 2016 par Linfotoutcourt

Quiconque a vécu les années 90 en côtoyant le cinéma de genre aura toujours une affection particulière pour Jean Claude Van Damme. Souvent moqué, le karatéka n'en finit pas de fasciner, comme le prouve sa première série télévisée : Jean-Claude Van Johnson. Le pilote joue d'un art dont l'acteur est devenu maître : l'autodérision.

Un exercice délicat. Ici, JCVD est donc un acteur has-been et morose qui choisit de faire renaître des cendres une de ses identités secrètes : tueur à gages. Un pitch délirant, qui voit Jean Claude faire le clown triste entre une analyse méta de sa vie et un hommage appuyé à sa filmo, dont Timecop, comparé à Looper. Plein d'envie, le pilote ne manque pas de ces clins d'œil savoureux qui réjouiront les fans.

Un potentiel bien mystérieux. Ce que ce pilote réussit, il le tire du respect qu'il montre pour l'homme. On sent l'envie de rire sans moquerie et de rappeler au passage ce dont j'ai JCVD est capable. Le problème, vient d'un dosage des genres maladroit qui rend le concept confus. Ce pilote s'appuie aussi sur des clichés et un tempo comique plutôt aux fraises.

Le potentiel est bel et présent. Il faudra néanmoins s'aviser de lui donner une direction plus claire pour convaincre.

Jean-Claude Van Johnson est l'un des trois pilotes proposés par Amazon.com. Le favori du public bénéficiera d'une saison complète.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85285 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine