Magazine Environnement

Dans la série tout est possible : La renaissance de la Mer d’Aral ?

Publié le 25 août 2016 par Erwan Pianezza

27175603300_45f994d0e6_bL'un des grand désastres écologiques du 20e siècle est peut-être doucement  en train de se résorber : partagée entre le Kasaksthan et l'Ouzbekistan, la mer d'Aral formait l'une des plus grandes étendues de la planète,  avec ses 66000 km2 d'eau salée. Dans les années 60, les fleuves qui l'alimentaient, le Syr-Daria et l'Amou-Daria, furent détournés au profit de l'exploitation intensive du coton par le régime soviétique. La Mer d'Aral  a été litérallement vidée de ses eaux et sa superficie a diminué de 75%, laissant les bateaux sur un désert stérilisé par le sel.

Depuis les années 2000, la communauté internationale a pris la mesure du phénomène et cherche des solutions. La communauté scientifique, les bailleurs de fonds internationaux et les gouvernements locaux se sont mis autour de la table :  en 2005, un barrage a été construit à l'est de l'île de Kok-Aral, dans la partie nord, afin de gérer le volume d'eau entrant. « On n'a pas cherché à reconstruire la mer d'Aral telle qu'elle existait au début du XXe siècle, mais à reconstituer des plans d'eau plus petits, alimentés par les deux rivières, explique Pierre Chevallier, hydrologue à l'Institut de recherche pour le développement (Source : Le Parisien, 19 aout 2016). On a aussi associé la culture du coton à d'autres cultures moins gourmandes en eau. »

Et la mer d'Aral est en train de se remplir à nouveau : en 4 ans , elle repris 30% de sa superficie à savoir 10 milliards de mètres cubes d'eau ! Crédit photo : Кладбище кораблей в Муйнаке via photopin (license)

Un récent reportage de Thalassa illustre cette renaissance

Commentaires

Laisser un commentaire Annuler la réponse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Erwan Pianezza 53374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte