Magazine Culture

Disparition: atelier bric à book numéro 33

Par Eirenamg

la-fille-du-brouillard-donato-carrisi

Se sentir partir avec le courant, glisser, tranquille en écoutant les flots. Elle ressent chaque sensation avec acuité, de plus en plus légère au grès des minutes. Se laisser bercer comme ça c’était plutôt apaisant Oublier les tracas, les traces, la lourdeur, tout paraissant plus futile la tête dans l’eau et si loin. Même le bruit disparait dans un silence ouaté.

Fermer les yeux et attendre patiemment, le bon moment, pour se laisser aller. Finalement, rien n’avait plus d’importance comme ses colères, chagrins, déceptions lui paraissaient dérisoire maintenant. Comme si en s’éloignant de la rive, elle s’éloignait aussi du monde extérieur pour se recentrer sur elle-même. Apprendre à mieux s’écouter, à faire attention à ce qui ne parait plus important, ces petits riens comme la sensation de la chaleur à travers ses yeux clos.

Cette sensation d’apaisement de déconnexion si rare dans sa vie toujours en mouvement, en anticipation. Pas de sonnerie intempestive, de bruit de fond, personne pour lui parler ou la déranger. Il était encore tôt et elle avait l’impression d’avoir le monde pour elle seule. Cette sensation que tout est possible, qu’elle peut encore changer les choses, repartir en arrière, réécrire l’histoire. Sa respiration devient plus lente.

Ses pensées s’éteignent peu à peu au fur et à mesure qu’elle dérive ; pour ne devenir plus qu’un murmure. Elle n’a pas envie de se remettre en marche, de mettre ses muscles en mouvement. Allez encore quelques instants planants, hors du temps, d’écoute attentive.

Elle entend au loin, comme dans un mirage, le bourdonnement d’un avion, elle doit avoir une drôle d’allure vue du ciel, un petit point, une étoile de mer, un vague reflet dans l’eau, une tête qui surnage encore.

Elle a vraiment l’impression de faire partie d’un tout, au moment même où l’eau commence à la submerger, elle ne s’est jamais sentie aussi détendue.

 Ps:

Et voilà le retour de l'atelier d'écriture de Leiloona n'hésitez pas à aller lire les autres textes à cette adresse:

Disparition: atelier bric à book numéro 33
Ne cherchez plus la dévoreuse de livres, c'est moi. Chaque semaine, j'écris aussi. Sinon je suis museogeek.
Ne cherchez plus la dévoreuse de livres, c'est moi. Chaque semaine, j'écris aussi. Sinon je suis museogeek. Hyperactive, moi ?
http://www.bricabook.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eirenamg 1386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines