Magazine Culture

Déception et abandon du mois d'août

Par Lecturissime
Déception et abandon du mois d'août Pitch :

Un homme décide de fuir la sombre et douloureuse gangue qui lui tient lieu d'existence. Il renonce à tout.

Après une longue errance en voiture, il finit par trouver refuge dans un hôtel au bord de la mer où il vit caché.

La touffeur de l'été enflamme l'air. De petits feux explosent, çà et là, au long de la côte. Une nuit, un épouvantable incendie menace l'hôtel. L'homme parvient à se sauver sur une falaise désertique d'où il observe le terrible spectacle. Soudain, une femme aux dents d'or aussi merveilleuse que mystérieuse apparaît dans son dos, lui murmure que c'est pour lui qu'elle a incendié le monde et, avant de disparaître, lui demande s'il veut brûler avec elle. Obsédé par cette rencontre, il se lance à sa recherche.

Les Incendiés est une épopée moderne, un récit intense sur la férocité de notre temps, sur l'amour et la liberté.

http://editions-verdier.fr/livre/les-incendies/ Mon avis :

Les incendiés résonne comme un récit apocalyptique aux accents érotiques. Le narrateur raconte sa quête hallucinée d'une femme rêvée, fantasmée. L'univers créé par Antonio Moresco est fantasmagorique, peuplé de personnages étranges, aux quêtes quelquefois vagues et trop métaphoriques pour être saisies. Il s'ancre également dans la ville, sous la forme d'une guérilla moderne, sur fond d'esclavage moderne, des passages hantés par la violence.

J'ai le sentiment d'avoir été dérangée par la noirceur de ce roman, je ne suis pas parvenue à trouver la beauté derrière les flammes... Je le prête à qui veut tenter l'expérience...

Du même auteur, j'ai préféré La petite lumière


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecturissime 4398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines