Magazine Culture

La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit

Par Hamisoitil @lecturedehamik
La nuit avec ma femme de Samuel BenchetritQUATRIÈME DE COUVERTURE :

" J'ai passé plus de temps que toi sur cette Terre. Et notre différence, c'est que moi, je t'ai perdue. C'est parce que j'ai continué à vivre que je le sais. J'ai voulu être seul souvent pour être avec toi. Il faut bien donner son temps aux amours invisibles. S'en occuper un peu. Encore maintenant je me demande comment tu vas. Ce que tu fais. Je cherche de tes nouvelles. J'invoque la colère pour que tu la calmes. Quelques rires où tu me rejoindrais. Et le soleil a changé, puisqu'il manque une ombre. Mais je suis heureux. Et c'est à ton absence que je dois de le savoir. " 
Samuel Benchetrit est écrivain ( Les Chroniques de l'asphalteChien...), scénariste et réalisateur ( J'ai toujours rêvé d'être un gangsterAsphalte...).
  • Broché: 170 pages
  • Editeur : Plon 
  • Date de sortie : 25 août 2016
  • Prix : 16.90€ (papier) 11.99€ (ebook)
  • *SERVICE DE PRESSE
  • *RENTRÉE LITTÉRAIRE 2016

Mon avis :
Quand le manque  de l'autre se fait ressentir et qu'il apparaît comme un songe, ou peut-être à travers un objet, une chanson, un rire, une démarche, un souvenir... Comme un besoin de ne pas oublier que cette personne a été là, un jour.
Marie a donné la vie  à un petit garçon qui ne comprend pas pourquoi sa maman n'est plus là. Où est-elle ?? Comment  faire face à cet abandon ?  Comment lui expliquer que maman ne reviendra pas ? Alors, on tourne les pages et on avance tranquillement dans le livre pour comprendre ce qui ne va pas, pourquoi ce monsieur souffre ? Et on capte, un peu, puis, beaucoup. Cette femme, cette épouse a quitté son mari pour un autre. L'enfant jongle entre ses deux parents, c'est mieux comme ça. Pis  un jour, le téléphone sonne. Marie est à l’hôpital. Il faut faire vite, il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre.

On connait tous l'histoire car elle a inondé en 2003, les journaux, les magazines, la télé et j'en passe.  C'est cet homme, Samuel Benchetrit, blessé, meurtri, anéanti ; ce mari abandonné pour un autre, Bertrand Cantat, qui se dévoile à nous. Il nous livre dans cet ouvrage fort et puissant, ses sentiments,  ses ressentiments avec nostalgie, sans aucune honte.  Son besoin d'elle est tellement évident, si intense, parce qu'elle est et restera à jamais son premier amour, que Marie apparaît surement dans un de ses rêves ou peut-être autrement,   mais en tout cas, il s'adresse à elle et prend de ses nouvelles. Que deviens tu ?  D'où le titre du livre : La nuit avec ma femme.

Et là, toute la magie opère. Sa plume est tellement belle, tellement puissante, tellement déchirante qu'elle ne peut que toucher l’âme et prendre aux tripes. Alors, oui, on connait le couple mythique qu'est  Marie Trintignant et Bertrand Cantat, mais c'est vrai aussi que l'on parle très peu voire pas du tout  de son mari, Samuel Benchetrit.  Le après. Le avant.  La sortie de prison de Bertrand Cantat.  Pas de haine ici. De toutes façons, ce n'est même pas le but de l'auteur, ici.   On n'est plus dans  la nostalgie, le manque de l'autre et la douleur d'avoir perdu son âme sœur qui ne l'était pas, finalement !

On dit toujours : on sait ce que l'on perd (laisse) mais pas ce que l'on retrouve et pour le coup, c'est bien vrai ! 

Un livre que je vous recommande de lire toute urgence.
Citation :  On va manger et puis se promener peut-être. Mais se lever, c'est toi. Etre debout, c'est toi. Le café, c'est toi. Cette tasse inconnue que je tiendrai dans ma main, que tu connaîtras ni ne toucheras jamais, c'est toi. Le portail de cette maison. Chaque porte, voiture, pierre, de cette rue qui mène à la mer. Le trottoir de gauche et celui de droite. Le ciel au-dessus qui décide d'être cette image à ce moment, aussi toi.
La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit
Ma note :La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hamisoitil 4100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines