Magazine Culture

La Vie Post-VJ

Publié le 02 septembre 2016 par Hunterjones
La Vie Post-VJ Musique Plus a 30 ans.
Ça me semble hier. J'y étais dès les premiers jours. Quand les 4 Vidéos-Jockey en rotation (VJ) étaient Sonia Benezra, Claude Rajotte, Marc Carpentier et Catherine Vachon.
On enregistrait en direct entre 20 heures et minuit et on repassait en boucle toute les 4 heures. C'était avant l'internet. Les vidéos, fallait les courir d'émissions de vidéos à émissions de vidéos.
La Vie Post-VJ
Par la suite il y a eu une panoplie de VJ qui se sont succédés jusqu'à nos jours où il n'y en a plus du tout.
La station diffuse toujours des clips musicaux, mais principalement des émissions tricotées maison ou des télé-réalités achetées d'ailleurs.
La Vie Post-VJ La station soeur de Musique Plus, MuchMusic, a un VJ du nom de Christopher Ward en 1984. Ward est l'un des premiers VJ de l'Ontario diffusant des clips, des sketchs, des entrevues d'artistes de la musique entre minuit et 6 heures du matin à la télé dans une émission appelée City Limits. Quand MuchMusic ouvre ses portes en août 1984, il est tout désigné pour en être l'un des premiers VJ et l'un des plus populaires. Une de ses amies, Allanah Myles, et lui feront une apparition en tant que musiciens dans l'émission (pas encore populaire) Degrassi Junior High, alors appelée The Kids of Degrassi Street dès 1984. Ward est un bon ami du producteur de l'émission Stephen Stohn.
La Vie Post-VJ
Quand Ward devient VJ, il est aussi musicien. Il a même enregistré deux albums et participé à un troisième entre 1975 et 1981. Il en enregistrera un autre en 1987. Mais c'est en 1989 que Ward frappe le gros lot. Réunissant ses amis Stephen Stohn et Alannah Myles il compose une chanson qui fera un malheur. Elle sera même votée chanson de l'année au pays. Ward fera beaucoup d'argent en composant pour Diana Ross, Hillary Duff, les Backstreet Boys, Wynonna Judd, Amanda Marshall, Tina Arena, Peter Cetera, Anne Murray et Meredith Brooks.
Ceci a un écho pour les VJ de Musique Plus au Québec.
La Vie Post-VJ
Je n'ai pas de dates précises pour plusieurs d'entre eux car je crois qu'ils en sont légèrement gênés mais plusieurs ont tenté le saut directement de VJ à chanteur/chanteuse eux-mêmes. Ce qui a toujours fait grincer des dents, légèrement.
Je crois que c'est Natalie Richard, la première qui s'est lancée de l'autre côté du décor. Par bon goût, sa musique reste introuvable. Elle gère aujourd'hui un site sur l'art de vivre. Au travers de ses yeux.
La Vie Post-VJ Sonia Benezra avait une vie avant Musique Plus. Elle était actrice. Elle le restera entre 1986 et 2001. Sa maîtrise de l'anglais, du français et de l'espagnol lui ouvre bien des portes. Elle a beaucoup de succès avec un talk show télé entre 1992 et 1995. Elle enregistre un album en 1995. Elle gravitera toujours autour du monde des communications et de la télé. Elle y grapine toujours.
La Vie Post-VJ
Isabelle Desjardins chante (et mime) comme chanteuse du coverband The Hooks.
Les plus mémorables sont aussi les plus catastrophiques.
La Vie Post-VJ Paul Sarasin n'a jamais vu venir son congédiement. Il a non seulement été pris par surprise, mais a eu beaucoup de difficultés à s'en remettre. En 1993, il tente l'aventure de la musique lui aussi, mais il est sujet de risée et de moqueries. Et c'est tout de suite après qu'il apprend qu'il perd son emploi. Ça lui prendra 6 ans à se remettre sur pieds. Il se recyclera dans le doublage télé (TQS & V principalement) et cinéma. C'est sa voix que l'on entend dans la bouche de Tom Hardy dans 8 films doublés chez nous dont le dernier Mad Max et The Revenant.
Véronique Cloutier commet une double faute en s'improvisant à la fois chanteuse et actrice. Elle est épouvantable dans les deux positions.
La Vie Post-VJ
Mais celui qui m'a inspiré cette parenthèse historique, je l'ai croisé par hasard, l'autre tantôt. Sur le coup j'ai pensé avoir été à l'école avec lui par le passé. Et en quelque sorte c'était aussi vrai. Il a vu que je le toisait du regard afin de déterminer qui il était donc, et j'ai aussi vu qu'il tentait de m'éviter. Il me donnait l'impression qu'il voulait se cacher. Et dès son "moment public" en ondes à Musique Plus, il se cachait déjà. Françis Bay est François Bertrand. Ou vice-versa. Je ne sais pas lequel des deux est son vrai nom. Mais je devine que ce devait être François Bertrand. Si Françis Bay n'avait pas été assez brillant pour faire de la bonne musique ou du bon clip au début des années 90, il avait eu assez d'intelligence pour se réinventer en pseudonyme.
François Bertrand est fondateur d'Avalanche Marketing de nos jours.
Musique Plus a 30 ans aujourd'hui.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines