Magazine Culture

Boeing de Deshaies : la thèse d’un pécheur par M. Arsène FARAUX Urbaniste

Publié le 02 septembre 2016 par Halleyjc

Message reçu sur mon Blog (parmi la cinquantaine d’autres !) et que je partage avec vous !

Bonsoir
Il y a une autre thèse que je viens de découvrir par un témoignage d’un pécheur retraité qui cette nuit là a vu l’avion se diriger de la baie vers la crique de Deshaies à 4 h du matin cette nuit là. Ils étaient deux d’ailleurs et l’un deux était furieux de voir l’avion le déranger par le bruit qu’il faisait ce d’autant qu’il volait à une altitude anormalement basse. Il a survolé le bourg de Deshaies et s’est dirigé vers le Raizet. Puis, il est revenu à nouveau survolé le bourg de Deshaies alors qu’il pleuvait et qu’il y avait du brouillard, de l’orage. C’est alors que brusquement, au deçà des lignes à haute tension qui parcouraient la montagne à cette époque a jailli un arc électrique entre l’un des pylônes et la queue de l’appareil provoquant dans un éclair éblouissant la désintégration de la queue de l’appareil. Puis, m’a t il raconté, il y a vu l’avion , privé de queue et donc ingouvernable fauché tous les arbres de la montagne dans un fracas assourdissant pour terminer sa course à Caféière …
Puis avant « la montagne est devenue rouge  » et c’était la désolation sur toute la Guadeloupe…
Personnellement, ce témoignage m’interpelle et avoue ne plus rien comprendre…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Halleyjc 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines