Magazine Culture

Brève bio de Beaumarchais

Publié le 02 septembre 2016 par Dubruel

Beaumarchais, fils d'horloger,

Lui-même horloger

Invente un mécanisme d'échappement

Qui est jalousé par un concurrent.

Ensuite, il enseigne un temps

La harpe aux filles de Louis le quinzième

Et améliore le système

Du pédalier de cet instrument

Bien introduit à Versailles,

Le voici Lieutenant

Des chasses royales.

Puis il s'engage

Dans le service d'espionnage

Personnel du Roi.

Lors de l'Indépendance des États-Unis,

Il envoie

Dans ce lointain et grand pays

Une importante flotte privée.

Durant toute son intervention

De soutien aux Insurgés,

Il leur fournit armes et munitions.

Puis il se lance

Dans les spéculations boursières

Et le monde de la Finance.

L'artisan horloger d'hier

Roule maintenant sur l'or.

Il édite les œuvres de Voltaire,

Achète la papeterie de Plombières

Et acquiert

Une charge lui confère

Un titre de noblesse.

Vers 1770, une affaire juridique

Le prive de ses droits civiques.

S'il a écrit sa première pièce

Dans sa neuvième année,

S'il a donné

Plusieurs parades comiques

Voire argotiques,

L'homme d'argent

Et d'intrigue

Se fait connaitre maintenant

Comme auteur dramatique

En 1775, il écrit son grand succès

Le Barbier de Séville Ou La Précaution inutile.

Il a aussi publié trois drames

Dont Eugénie

Et Les deux amis,

Puis Tartare, un mélodrame

Et le mariage de Figaro,

Sa célèbre comédie..

Esprit frondeur et brillant,

Le maestro,

Meurt d'apoplexie.

À soixante-sept ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine