Magazine Sport

Voie Kohlmann, face sud Aiguille du Midi

Publié le 02 septembre 2016 par Fredvionnet @grimpisme

voie escalade kohlmann aiguille midi

La voie Kohlmann (voir Pierre Kohlmann, lecteurs de Bonatti ce nom ne doit pas vous être inconnu) en face sud de l’Aiguille du Midi est injustement méconnue à mon avis. C’est pourtant une très belle voie un peu à l’écart sur la droite de la face. On est décalé de l’autoroute de la Rébuffat, mais par contre les bennes d’Helbronner te frôlent dans la longueur du dièdre en 6b (L7), c’est spécial comme ambiance! La ligne passe à l’ombre à la mi-journée et malgré la chaleur en vallée, Matthias et moi avons eu chacun droit à notre petite onglée. Et oui le fond des fissures redevient vite frais.

voie escalade kohlmann aiguille midi

Le passage de la rimaye demande de la prudence en ce moment, assurez vous bien! Pour ma part, connaissant désormais mieux les lieux, je descendrai en rappel pour ma prochaine grimpette à l’Aiguille. Nous avons grimpé la Kolhmann avec le pack chaussures-crampons-piolet dans le sac à dos. Ca se fait bien mais grimper avec un mini sac sur ce granit orange, face au Mont Blanc, ça doit être le pied.

mont blanc chamonix

La Kohlmann suit sur sa quasi intégralité des dièdres et fissures, sur un excellent granit. Avec un rack bien fourni de Camalots (jusqu’au 3) et de coinceurs, on peut facilement se protéger et considérer que ça passe en 5c obligatoire si on est capable d’artifer rapidement sur coinceurs. Tous les relais sont sur spits. Un ou deux spits par longueur clef permettent d’être serein. Les longueurs sont à l’ancienne, très courtes (parfois moins de 20 mètres), et on peut souvent les doubler sans tirage.

Entre le topo CamptoCamp (www.camptocamp.org/routes/333521/fr/aiguille-du-midi-voie-kohlmann) et celui d’Hervé Thivierge (herve.thivierge.pagesperso-orange.fr/topo_kohlmann.jpg), voici ma version de l’histoire. A vous d’écrire la votre maintenant!

L1:
5b court, atteindre la plateforme sur le gros bloc par la droite.
L2:
5b, beau dièdre.
L3:
Idem.
L4:
5c, toujours le même dièdre, qui se décale sur la gauche, passage plus raide sur grosses prises, beaux mouvements.
L5:
D’abord 6c teigneux en traversée sur la gauche (petites réglettes avec changements de mains, ça plante, pieds moisis), protégé par 2 pitons et un spit, ça passe en tire-clou. Ensuite 5b raide, bonnes prises, belle ambiance.
L6:
5a, bien protéger un petit pas idiot au dessus à droite du relais pour attraper des bacs. Un spit et un piton plus haut.
L7:
6b fissure/dièdre, à droite du pilier. Un spit est placé avant la section dure. Au menu coincements de mains et pieds pourris sur quelques mètres puis ça se calme. Protections faciles à poser.
L8:
Très beau 6a en fissure, coincements de doigts. Le début est le plus dur, au dessus du relais. Un spit au milieu de la longueur.
L9:
4, par la gauche, puis un pas de 5b en fissure pour atteindre la plateforme à droite du dernier ressaut.
L10:
Je dirais 6b en libre sur un pas à arquées, très bien équipé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fredvionnet 12527 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine