Magazine Conso

#ArtMTL Patrimoines et néoclassicisme 2.0

Publié le 03 septembre 2016 par Duc C. Nguyen @duccnguyen

Et bien, la rentrée culturelle est bien entamée. Cette semaine, nous aurons droit à 47 vernissages à Montréal!

Parmi cet éventail de créativités. Nous députons cette rentrée avec un vernissage de Yann Pocreau et de Lieven Meyer à la Galerie de l’UQAM @galeriedeluqam (1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120 Montréal, Québec).

Jusqu’à samedi 8 octobre:

Patrimoines de Yann Pocreau

Fruit d’un travail effectué en résidence à la Galerie, l’exposition PATRIMOINES s’inscrit dans le contexte de la construction du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) en lieu et place de l’Hôpital Saint-Luc. En résulte un projet où dialoguent patrimoine matériel et immatériel, œuvres et objets, récits et artéfacts. Il ouvre les questions de l’art et de la santé, de la mémoire, de la lumière et de leurs impacts sur le bien-être.

#ArtMTL Patrimoines et néoclassicisme 2.0
Yann Pocreau, image from the slideshow Mémoires, 2016

S’il est ici question d’architecture hospitalière, le projet cible surtout notre attachement, même paradoxal, à ces lieux qui ont marqué notre existence, soit notre rapport à la naissance, à la santé, à la mort, et surtout à ces amis et parents que le cœur nous impose d’accompagner un jour ou l’autre, sinon d’un jour à l’autre.


Away from Keyboard de Lieven Meyer

Dans AWAY FROM KEYBOARD, Lieven Meyer présente une installation vidéo explorant les nouvelles configurations de l’esthétique classique dans la culture numérique contemporaine. AWAY FROM KEYBOARD questionne notre rapport aux idéaux, entre la matérialité de la sculpture et l’évanescence des identités développées en ligne.

#ArtMTL Patrimoines et néoclassicisme 2.0
Lieven Meyer, Away From Keyboard, 2016, still from the video installation

Au sein de la plateforme Second Life, l’expression « Away From Keyboard » (AFK) marque l’absence de l’utilisateur du clavier alors qu’il demeure encore incarné dans le monde virtuel à l’aide de son avatar. L’exposition cherche ainsi à explorer ce phénomène bipolaire, entre présence et absence, entre conditions matérielles et immatérielles.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Duc C. Nguyen 1386 partages Voir son profil
Voir son blog