Magazine Cuisine

Un dimanche liégeois très bien rempli

Par Eric Bernardin

 lie01

Lors de ma venue à Liège l'année dernière, j'étais reparti le 13 août, ce qui faisait que j'avais raté les festivités du 15 août, l'évènement annuel incontournable de la cité. Cette année, je m'étais organisé pour rester un peu plus longtemps, histoire de pouvoir y assister avec mes guides locaux, Françoise et Henri. Pour démarrer cette journée, nous avons pris un bateau à la Boverie et qui nous emmené jusqu'au Grand Curtius.

 

DSCF9873

Au bout de 10 mn, nous sommes arrivés à destination. Si nous avons pris le bateau, ce n'est pas seulement parce que c'était sympa, mais parce que comme tous les dimanches, il y a le marché de la Batte qui envahit les quais de la rive gauche de la Meuse sur plusieurs kilomètres. Vieux de plus de 500 ans, il est l'un des marchés les plus fréquentés d'Europe.

DSCF9875

Le Grand Curtius, c'est le beau bâtiment rouge que l'on voyait sur le quai. Il est consacré essentiellement à la longue histoire de Liège, avec oeuvres d'arts, objets du quotidien, tableaux et photos... Pour une visite, c'est ici :

DSCF9876

L'art contemporain y a aussi sa place

DSCF9879

Une autre vue

DSCF9881

 Puis mes deux guides m'ont promené dans un Liège peu visité, car il faut prendre des petites ruelles.

DSCF9882

Beau, non ?

DSCF9884

Très belle aussi !

DSCF9887

Françoise et Henri : les amoureux !

DSCF9896

En empruntant ce passage...

DSCF9888

On arrive dans la cour Saint-Antoine.

DSCF9889

Conçue par Charles Vandenhove il y a une trentaine d'années, elle marie nouveaux et anciens bâtiments en réutilisant des codes architecturaux qui font le lien entre passé et présent.

DSCF9894

J'aime vraiment bien !

DSCF9897

La Collégiale Saint-Barthélémy

DSCF9898

Lors du retour en bateau, nous passons devant la sculpture préférée de Françoise :

le plongeur de Idel Ianchelevici

DSCF9899

Après le repas dans une brasserie près de la gare, nous allons en Outremeuse. Ce quartier est une île délimitée par la Meuse à l'ouest et par la Dérivation à l'est. Rive droite de la Meuse donc. C'est un monde un peu à part, avec ses traditions propres. Au point qu'en 1927, des journalistes et des personnalités locales, après avoir découvert la République de Montmartre à Paris, décident d'instaurer la république d'Outremeuse.

DSCF9918

Petit clin d'oeil à la république qui les a inspirés ;-)

DSCF9919

Le 15 août, comme en France, c'est l'Assomption, la fête de la Vierge. Les participants parcourent un circuit dans tout le quartier allant de potale en potale, ces niches en bois contenant une statue de la vierge.

DSCF9934

En tête du cortège, un Bouquet de 7 m de haut garni de 3000 fleurs de soie et pesant 70 kg ! Pour fêter sa création qui remonte à 1776, une fresque a été inaugurée le matin-même par le burgmestre de Liège.

DSCF9901

Et sur l'autre versant de la maison, il y a ça :

DSCF9902

Cette deuxième fresque représente Tchantchès et Nanesse, le couple emblématique de Liège, héros de spectacles de marionnettes et même de bandes dessinées. Ils symbolisent l'esprit frondeur du liégeois. Un musée leur est consacré, mais aussi cette taverne :

DSCF9911

Vu de plus près :

DSCF9912

 Et à l'intérieur :

DSCF9904

DSCF9905

DSCF9906

DSCF9907

DSCF9908

DSCF9909

Marrante, l'idée du forfait :-)

DSCF9910

 Simenon, natif d'Outremeuse

DSCF9917

Partie arrière de la taverne où nous avons bu une bière

DSCF9913

Jamais vu ça en France !

DSCF9914

Ça non plus !

 

DSCF9920

Une fanfare qui assurait sacrément !

DSCF9922

Y a aussi des zouaves en Outremeuse !

DSCF9928

Et une fête foraine...

DSCF9926

 ... avec certaines activités étonnantes !

DSCF9929

À 18 h avait lieu le tir de campes. Tour à tour, 700 boîtes de métal remplies de poudre et d'argiles explosent, provoquant raffut et fumée. L'idée est d'éloigner les esprits avant de commencer la procession.

Pour ceux qui n'étaient point là 

DSCF9930

Juste après, le Bouquet surgit de la fumée...

DSCF9940

Les rues sont bondées, et le Pékèt coule à flot... 

DSCF9938

Le Péket, c'est l'alcool de genièvre local, rarement servi pur et nature. Il est dilué, sucré, aromatisé et coloré. Du coup, ça ne ressemble plus du tout à du genièvre. Mais il y en a pour tous les goûts.

DSCF9941

Chez Van Laer, sûrement le meilleur Pékèt de Liège. 

DSCF9943

Nous avons fini la soirée dans un restaurant indien, Namasté

DSCF9944

C'est Soundary, une amie à Françoise, indienne d'origine, qui nous l'a conseillé.

DSCF9945

Elle est avec nous, ce qui est appréciable, car nous n'y connaissons pas grand chose en la matière.

DSCF9946

Namasté !

DSCF9948

Notre serveuse qui a été très serviable

DSCF9949

Des papadums de pois chiches nous sont servis avec trois sauces : un raita à la menthe, un chutney au tamari et une sauce à la mangue légèrement vinaigrée.

DSCF9950

Puis des samossas

DSCF9951

Nous avons pris 5 plats différents, tous servis avec un basmati très aérien. Ils sont posés sur une plaque chaude. Chacun a pu goûter aux plats des autres. Les épices font que ça ne pose pas de problème de passer du poulet au poisson, puis à l'agneau.

Nous n'avons pas pris de dessert. Juste du chai. Je ne sais pas si ce sont les épices des plats ou du chai, mais j'ai eu sacrément du mal à m'endormir. À noter : aller désormais au resto indien LE MIDI !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine