Magazine Culture

Dead-Set, un titre un peu trop évocateur :p

Publié le 04 septembre 2016 par Desmondagreen @DesmondGreen6

Des zombies, cela fait quelques années que l' on en mange à toutes les sauces😉. Je ne suis pas un pur fan de zombies, mais lorsque l' originalité semble être au rendez-vous c'est avec plaisir que je me lance.
Voilà pourquoi j'ai essayé la mini-série Dead-Set dont je vais vous parler aujourd'hui !

Attention, âmes sensibles s'abstenir !!!!

L' action se situe sur le plateau du vrai Big Brother britannique. Alors que l'émission de la télé-réalité est en plein direct, une épidémie transformant tous les êtres humains en zombie se répand, semant le chaos à l'extérieur et coupant par la même occasion les occupants de la maison de Big Brother du monde extérieur. Cette maison va devenir l'abri de fortune des rares rescapés de cette contamination qui vont tenter de survivre.

est une série Britannique datant de 2008 et créée par Charlie Brooker.

Je vous l'accorde, le synopsis est tout à fait dans la lignée des histoires déjà comptés maintes fois par George Romero dans ses films de zombies. Toutefois, le fait que cela se déroule dans un contexte actuel, qui plus est avec le principe que les participants de Big Brother deviennent les " héros " de cette série de zombies (il est marrant de voir que la maison de production en charge de Big Brother est aussi derrière la production de cette série :p) cela pouvait donner quelque chose de sympa et quelque peu innovant.
Malheureusement...ce ne fut pas le cas :p lol

C'est triste à dire mais je n'ai aucun point positif pour cette série !
Tout est convenu, vus et revus des milliers de fois. Commençons par les personnages qui auraient pu être intéressant, en abordant un aspect comique loufoque par exemple, ou en jouant sur l'intensité forte d'un drama qui aurait pu les rendre attachant en leur forgeant un nouveau caractère face à cette épreuve. Mais il n'en est rien.
Celui qui joue l'intelligent devient le plus stupide, empoté et peureux, et les soit disant niais et inutiles de la maison de Big Brother deviennent les intelligents qui ont du sang froid et des idées. Sans oublier le producteur, qui est un monstre avant l'apocalypse zombie et le reste après, sans pour autant être une lumière du début à la fin. Il ressemble à un vieux pilier de bar alcoolique, moqueur, violent, égocentrique, nombriliste, voire raciste.
SeulJaime Winstone incarnant Kelly Povell et son petit ami Riq Rahman (joué par Riz Ahmed) sortent un peu du lot en faisant preuve d' un peu plus de charisme et de réflexion, toutefois, leur histoire d'amour rend le tout un peu cucul...
Les personnages sont malheureusement dans l'ensemble mauvais, mal interprétés, sans charisme. C'est vraiment dommage, car dans les séries de zombies je trouve qu'il est bien de s'accrocher à certains personnages pour ne pas vouloir qu'ils se fassent manger. Il faut qu'il y ait un côté affectif. Très franchement, dans le cas de Dead-Set on a presque envie que tout le monde se fasse bouffer dès le deuxième épisode lol Heureusement qu'il n'y en a que 5 :p

Par la suite, en faisant quelques recherches sur la série (oui, il faut toujours faire son étude bibliographique ! :) Déformation professionnelle lol) j'ai découvert que la présentatrice de Big Brother dans la série, Davina McCall, n'était autre que la réelle présentatrice du show Big Brother de 2000 à 2010, mais aussi qu'une bonne dizaine d'anciens candidats de cette émission ont fait des cameos dans la série, ainsi que certains journalistes. Un aspect sympa, mais qui au final n'apporte rien et décrédibiliserait presque cette série qui au final n'avait peut-être qu'un aspect promotionnelle pour l'émission à l'époque...
Enfin bref, tout ça pour dire que les guests-stars n'ont malheureusement servit à rien :p

Et la débâcle continue car malgré le fait que les personnages soient assez inintéressant, le scénario et les rebondissements auraient pu remonter l'intérêt, eh bien non :p
Le premier épisode de la contamination avec le plateau de l'émission qui est attaqué est sympa, je ne dis pas le contraire. Mais dès le deuxième épisode on commence déjà à s'ennuyer et c'est de pire en pire. La série est aussi intéressant qu'un vrai épisode de Big Brother (oui je n'aime pas ce style d'émission, je l'avoue, mais je ne critiquerais pas si vous me dites que vous êtes fans... chacun ses goûts, pas de soucis ;) Mais je vais quand même le dire... je trouve que ce type d'émission est vraiment de la M**** ! Voilà :) Fin de la parenthèse lol). Il ne se passe rien. Ils restent enfermés, s'engueulent, ont peur, pleurent, tuent un ou deux zombies, et on recommence. Les cinq épisodes sont tristement lourds et on a vraiment l'impression qu'à part l'idée que l'épidémie de zombies ait lieu pendant Big Brother, il n'y avait rien d'autre sur le scénario.
Je sais, cela peut paraitre dur, mais comme je le dis souvent, je suis assez bon public et j'essaie de trouver généralement du bon dans ce que je regarde, mais là, très franchement, c'est le néant ...

Dead-Set semble alléchant sur le papier, mais est au final insipide, sans saveur, tout simplement une grosse déception.
Le scénario peut tenir en 5 lignes (et encore je suis gentil), les personnages ne sont pas du tout travaillés, extrêmement stéréotypés, l'originalité est finalement totalement absente et on est vraiment content quand tout se termine, qui plus est, sur une fin vraiment navrante 😦
Je ne peux pas donner plus de 6/20 à une telle série tant il y a bien mieux à regarder. Si vous êtes un fan hardcore de zombie, alors oui, vous pouvez peut-être jeter un œil à Dead-Set, et encore, j'aurais tendance à vous conseiller de reprendre Walking Dead (et même Fear The Walking Dead c'est pour vous dire ! lol) depuis le début, ce sera bien mieux !

A bientôt,
Desmond A.G.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desmondagreen 48 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine