Magazine Ebusiness

Les start-ups du Y Combinator s'attaquent à la supply chain

Publié le 05 septembre 2016 par Pnordey @latelier

Sell It Easy et Trakex, issues de la promotion d’été du Y Combinator, sont deux projets prometteurs en matière d’optimisation de la supply chain.

Lors de sa saison d’été, le Y Combinator, célèbre accélérateur de start-ups et fond d’investissement de la Silicon Valley, a hébergé deux start-ups bien déterminées à relever les défis posés par la chaîne logistique.

En moyenne 10 % des ventes d’un retailer lui sont retournées. Ainsi, la gestion des produits retournés comme celle des invendus constituent un véritable enjeu. Pour y répondre, Sell It Easy propose un logiciel de gestion de « logistique inversée », selon les propos de ses deux fondateurs. La start-up se charge en effet de la totalité du processus de vente des retours et des stocks invendus pour le compte de retailers et les rend disponibles à la vente directement depuis le site d’Amazon ou encore d’eBay. Les deux ingénieurs de formation, originaires d’Oakland en Californie, ambitionnent ainsi de disrupter une industrie hautement intermédiée où la valeur ajoutée échappe bien souvent des mains des retailers. Les quelques entreprises ayant déjà adopté Sell It Easy enregistreraient des rentrées d’argent près de trois fois supérieures à ce que les méthodes de liquidation habituelles sont capables de leur offrir.

Quant à l’expédition de marchandises, autre composante clé de la chaîne logistique, Trakex propose une alternative à la centaine de logiciels présents sur le marché, qui proposent d’évaluer les coûts d’envoi de produits. Ceux-ci basent leurs estimations sur le volume et le poids de la marchandise dont les mesures sont souvent imprécises. Selon les dires des fondateurs de Trakex, chaque jour 30 millions de mesures seraient incorrectes menant à des bons de commande invalides, une perte de temps et d’argent pour les entreprises.

Trakex a mis au point un logiciel qui permet de modéliser un objet et d’en évaluer le poids et la taille avec un degré de précision et de rapidité extrême. Les fondateurs de la jeune pousse qui souhaitent réduire les coûts de distribution des entreprises, ont signé un partenariat avec DHL, un des plus grands acteurs du fret commercial au monde, pour tester leur produit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pnordey 18702 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte