Magazine Culture

[Critique VOD] Amies malgré lui … et plus si affinités !

Publié le 12 septembre 2016 par Linfotoutcourt

Comédie romantique indé un brin buddy movie, Amies malgré lui offre une belle histoire d'amitié et un joli moment de détente ... qui n'est pas exempt de défauts pour autant.

Un duo irrésistible. Feel-good movie prévisible sur les bords, il est difficile d'en tenir rigueur à Amies malgré lui tant le duo formé par Leighton Meester et Gillian Jacobs est irrésistible. La première incarne avec nuances Sasha, une jeune standardiste (gay) qui manque de stabilité, quand la seconde joue Paige, une avocate (hétéro) légèrement maniaque du contrôle.
Rythme inégal et impressions de déjà-vu sont compensés par un humour certes décapant mais pas toujours suffisant pour cacher un ensemble qui manque d'un brin d'originalité.

Homosexualité. Sans être l'essence du film, le thème de l'homosexualité est ici abordé avec respect, humour et décontraction. Et en se plongeant dans l'intimité des relations respectives des deux jeunes femmes, le long-métrage réussit là où la majorité des films ont échoué : considérer l'homosexualité comme quelque chose de tout à fait normal. Il est alors heureux de constater que son orientation sexuelle ne définit pas entièrement le personnage de Sasha, loin de la caricature souvent dépeinte. Enfin !

Sincère et honnête, Amies malgré lui manque d'un petit grain de folie

Amies malgré lui sort en VOD le 12 septembre 2016.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine