Magazine Culture

Serge Gainsbourg-Aux Armes Et Caetera-1979

Publié le 13 septembre 2016 par Numfar
Serge Gainsbourg-Aux Armes Et Caetera-1979

MARS  1979

Depuis ces trois dernières années, Gainsbourg s'amuse avec le reggae telle une troupe de paras français avec des jeunes villageoises algériennes.

En 1979, il décide de s'attaquer sérieusement au reggae et part enregistrer à Kingston, Jamaïque, avec les musicens de Peter Tosh, dont la légendaire base rythmique Robbie Shakespeare et Sly Dunbar et les choristes de Bob Marley, les I Three, dont Rita Marley elle-même...

Oui oui, ceux que la majorité des français moyens appelleront "ces nègres"...

Soupir...

Vous voyez, en 79, l'esprit colonialiste était encore bien imprimé dans l'ADN français.

Est-ce qu'il est encore présent en 2016 aurais-je envie de poser comme question si l'on ne s'éloignait pas totalement du sujet?

A Kingston, Gainsbourg arrive les mains dans les poches, sans n'avoir rien préparé, à part deux ou trois nouvelles chansons, et le génie de Serge sera d'improviser sur place ou d'adapter en reggae des chansons déjà connues.

Aux Armes Et Caetera sera son album le plus populaire de toute sa carrière.

La nouvelle génération le porte aux nues, Gainsbourg est aux anges et pendant ce temps, dans son coeur, Gainsbarre prend des notes...

Javanaise remake (Serge Gainsbourg)

Aux armes et caetera (R. De L'Isle-S.Gainsbourg)

Les locataires (Serge Gainsbourg)

Des laids des laids (Serge Gainsbourg)

Brigade des stups (Serge Gainsbourg)

Vieille canaille (S.Thread-J.Plante)

Lola Rastaquouère (Serge Gainsbourg)

Relax baby be cool (Serge Gainsbourg)

Daisy Temple (Serge Gainsbourg)

Eau et gaz à tous les étages (Serge Gainsbourg)

Pas long feu (Serge Gainsbourg)

Marilou reggae dub (Serge Gainsbourg)

Javanaise remake

On peut douter de la nécessité d'une version reggae de La javanaise, si ce n'est que Gainsbourg rajoute un couplet en vrai javanais à la fin.

(Navré d'avoir ouvert mes veines love,

Pour une vraie sava lavo pave love.)

Aux armes et caetera

Et soudain c'est le drame...

L'extrême droite prépare la guillotine et les paras français jouent les poseurs de bombe et tentent d'empêcher Gainsbourg et son groupe de donner des concerts.

Et le 4 janvier 1980, à Strasbourg, ils vont effectivement réussir...

Et pourtant, comme le dira Serge, c'est un chant révolutionnaire sur une musique également révolutionnaire.

Quelques mois plus tard, Gainsbourg achètera un des manuscrits de Rouget De L'Isle, et stupéfait, va découvrir que dès le 2e refrain, De L'Isle a écrit "Aux armes etc...".

Les locataires

Pas renversant, mais très drôle.

(J'ai des locataires, 

J'ai des chambres à la journée,

P'tit déjeuner, café au lait,

Service compris et taxe en sus, 

J'ai des puces.)

Des laids des laids

Beautiful de Christina Aguilera ou Fuckin' Perfect de P!nk mais 20 ans avant.

RIP Nana...

(Même musique, même reggae pour mon chien,

Que tout le monde trouvait si vilain.

Pauvre toutou!

C'est moi qui boit, c'est lui qui est mort d'une cirrhose,

Peut-être était-ce par osmose,

Tellement qu'il buvait mes paroles.

La beauté cachée des laids, des laids,

Se voit sans délai, délai.)

Brigade des stups

Probablement improvisée en studio, mais totalement jouissif.

(A la brigade des stups,

J'suis tombé sur des cops,

Ils ont cherché mon spliff,

Ils ont trouvé mon paf.)

Vieille canaille

Reprise reggae d'un classique de la grande variété américaine.

Contre toute attente, va devenir un tube, et sera repris en duo avec Eddy Mitchell dans une version plus proche de l'original.

Lola Rastaquouère

Ambiance moite, chaude, humide, sensuelle, entre érotisme hardcore et semelles anti-sueur usagés de touristes allemands obèses.

(Quand dans son sexe cyclopéen,

J'enfonçais mon pieu tel l'Ulysse d'Homère,

Je l'avais raide, plutôt amère,

C'est moi, grands Dieux, qui n'y voyais plus rien.)

Relax baby be cool

Chanson punk composée pour Bijou, pour être au final, adaptée en reggae et plutôt bien.

Petit détail qui déchire sa race: l'acteur Yul Brynner, rencontré lors du tournage du Voleur de Chevaux en 71, est le parrain de Charlotte.

(Le Klan, le Klan, la cagoule,

Tout le monde il est maboule,

Tout les cons sont faits au moule.

Relax baby be cool.

Le Klan, le Klan, la cagoule,

Bientôt désertée la boule,

Comme le crâne de Yul,

Brynner, relax baby be cool.)

Daisy Temple

Pas compris...

Lapin compris...

(Tu aimes les boubous,

Tu aimes ta nounous,

Tu aimes les cachoux,

Et les noix de cajou.)

Eau et gaz à tous les étages

Une petite suite à Des vents, des pets, des poums.

(Ma petite quéquette sort de ma braguette,

Je pisse et je pète en montant chez Kate,

Moralité: eau et gaz à tous les étages.)

Pas long feu

Gainsbourg semble frôler quelque fois le génie pour finalement passer totalement à côté.

Comme c'est le cas ici.

(Quand la vie semble inévitablement "c'est foutu",

On s'dit qu'il faudrait mieux être tout à fait "c'est pas ça",

Et malgré tout on reste totalement "on fait comme on a dit",

Mais moi je ferai pas long feu, pas long feu, pas long feu ici,

Pas long feu.

Pas long feu, pas long feu dans cette chienne de vie,

Pas long feu.)

Marilou reggae dub

Un remake du Marilou reggae, en vrai reggae et on sent tout de suite la différence.

Quelques mois plus tard, Gainsbourg va partir en tournée avec le même groupe et les I Three, une tournée cauchemar, mais qui donnera un live d'exception en fin d'année.

Les souvenirs d'un jeune ado blond de 17 ans:

J'ai adoré la Marseillaise en reggae...

Pour mes grands-parents qui avaient vécu la guerre, c'était une trahison. Comprenez, un juif et des nègres qui dansent sur l'hymne français...

Moi ça me faisait marrer, et à part quelques rares jeunes paysans consanguins fachos, toute la jeunesse francophone applaudissait Gainsbourg...

Et gros bisous à Madeleine et Maurice, mes grands-parents, tout là haut dans le ciel, je vous aime, pardonnez-moi...

© Pascal Schlaefli

13 Septembre 2016

Hotba City

Si vous appréciez mon travail, vous pouvez me soutenir, et vous faire plaisir en même temps,  en achetant mes ebooks sur Itunes et Amazon.

Il vous remercie..

Du même auteur:

Serial Angel Vol.1: Anastase & Perfidule (2014-gratuit sur Itunes)

The Blacksouls (2015)

Un Mystère Pour Mélanie (en cours)

Serial Angel Vol.2: Runaway Suzi (en cours)

 

 Blog: Serialangel.centerblog.net

Partager : J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte