Magazine Culture

Exposition : Tout est art ? Ben au Musée Maillol

Publié le 17 septembre 2016 par Framboise32

tout-est-art-au-musee-maillol-copier

À l’occasion de sa réouverture en septembre 2016, le Musée Maillol présente la première exposition d’envergure à Paris consacrée à Ben, figure majeure de la scène artistique contemporaine en France. Rassemblant plus de 200 œuvres issues pour la plupart de sa collection personnelle et de collections particulières, cette rétrospective révèle les multiples facettes d’un artiste iconoclaste et provocateur qui récuse la pensée unique depuis plus de 50 ans.

Dans la continuité d’une ambitieuse rétrospective dédiée à Ben au Museum Tinguely de Bâle en 2015, le commissariat pour la partie historique de cette exposition au Musée Maillol a été confié à Andres Pardey, vice-directeur du Musée Tinguely, qui présente les débuts de la carrière de Ben avec une sélection d’œuvres-clés des années 1958 à 1978. Pour la partie contemporaine, carte blanche est laissée à Ben, invité à investir les espaces du musée avec ses créations les plus contemporaines, dont certaines seront présentées pour la première fois au public. Vous découvrirez à cette occasion des œuvres inédites conçues spécifiquement par Ben pour son exposition au Musée Maillol et inspirées par les œuvres d’Aristide Maillol conservées dans les collections permanentes de cette institution.

Depuis la fin des années 1950, Ben Vautier (né en 1935), plus connu sous le nom de Ben, dit lui-même : « Je signe tout » – commentant ainsi, par ses images et ses actions, le monde comme un tout. Chaque phrase, aussi brève soit-elle, recèle un immense potentiel de questions capitales sur la vérité dans l’art, le rôle de l’artiste dans la société ou le rapport entre l’art et la vie. Ses écritures couvrent un très large éventail : réflexions intimes ou théories postmodernes sur l’art et jusqu’à l’anthropologie ou la religion. Elles sont le reflet de ses questionnements personnels sur ces thèmes et témoignent d’un esprit critique qui n’hésite pas à remettre en cause tout et tout le monde – y compris son propre ego. Par la manière dont elle mêle les arts, la philosophie et le quotidien, l’œuvre de Ben est unique. À partir des readymades de Marcel Duchamp, Ben perpétue de façon systématique l’idée selon laquelle une œuvre d’art est reconnaissable non pas par sa teneur matérielle mais exclusivement par la signature.

Cette exposition est réalisée en partenariat avec le Musée Tinguely à Bâle.

Depuis le 14 septembre et jusqu’au 16 janvier 2016 – Musée Maillol – 59-61 rue de Grenelle 75007 Paris  –  Le musée est ouvert de 10h30 à 18h30, tous les jours en période d’exposition temporaire. Nocturne le vendredi – 12 €

__________________

Concernant le « nouveau » musée Maillol : La Fondation Dina Vierny a choisi de confier à Culturespaces les expositions du Musée Maillol à Paris. Olivier Lorquin, Président du Musée Maillol, et Bruno Monnier, Président de Culturespaces, ont signé en novembre 2015 une convention de partenariat portant sur la gestion du musée et sa programmation culturelle.Cette programmation remettra à l’honneur l’A.D.N du musée Maillol tel que l’avait voulu sa fondatrice Dina Vierny : l’art moderne et contemporain.
Le musée, fermé entre février 2015 et septembre 2016, a bénéficié de travaux visant à redonner son état d’origine à la cour et à réorganiser les espaces d’exposition en séparant clairement la collection permanente et les salles de présentation temporaire.

Dans le souci d’offrir une meilleure cohérence pour la visite du musée, la présentation de collection permanente des oeuvres d’Aristide Maillol a été repensée. Elle occupe désormais le second étage, même si les espaces de circulation du rez-de-chaussée et du 1er étage restent jalonnés de statues grandeur nature du sculpteur. Le parcours, à la fois chronologique et thématique, est distribué en plusieurs salles : les premières peintures et bois sculptés (1880-1900) ; la tapisserie (1895-1900) ; la mise en regard des statuettes de bronze, terre cuite et plâtre ; les sculptures emblématiques grandeur nature ; le cabinet des petits dessins ; enfin, un double espace d’oeuvres des années 1930-1940, avec d’une part les dernières peintures, et de l’autre les dessins grand format.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine