Magazine Culture

Sujet : Tragédie de Elizabeth Laban

Par Les Griffonneuses
Salut salut !Alors voilà je viens de terminer un livre qui m'a retourné dans tous les sens, m'a rendu heureuse, triste, pensive, inquiète et j'en passe ! Une grosse surprise à laquelle je ne m'attendais pas du tout !Sujet : Tragédie de Elizabeth LabanPetites Infos:Nombre de pages : 320Paru dans les éditions : Gallimard JeunesseDate de parution : 20 Février 2014Prix : 16,50 €Résumé:Dans un internat privé près de New York, deux adolescents se retrouvent les héros involontaires d'une tragédie moderne. Amour impossible ou fragile, difficultés à s'accepter, choix cruciaux : de leurs récits croisés surgit une histoire poignante où suspense, humour et sentiments se mêlent avec brio.Un roman envoûtant, qui vous touche au cœur, dans la veine de John Green.Avis:Le résumé ne m'avait pas emballé plus que ça (c'est une amie qui me l'a prêté et me l'a conseillé). Mais j'ai voulu tester quand même !Alors j'ai eu tord dès le début.D'abord j'ai beaucoup aimé l'écriture, très agréable à lire, dans ce point de vu de là il n'y a rien à dire !Alors c'est vrai qu'au début, au fur et à mesure que l'histoire se mettait en place, je ne comprenais pas vraiment le rapport qu'il pouvait y avoir avec le titre et même avec le résumé. J'ai donc eu le triste geste de l'abandonner pour lire autre chose. Mais après cette autre chose ^^, je m'y suis replongée et je me demande encore pourquoi j'ai eu ne serait-ce que la pensée de le laisser tomber !Je n'ai pas pu le lâcher !Et pour cause : le personnages principal qui raconte son année de terminale, un homme albinos - j'ai trouvé ça déjà assez original et je peux dire que ça fait du bien de changer un peu de type de personnage - j'ai adoré suivre ce personnage, Tim, albinos, ayant quelques difficultés que ce soit physiques, notamment avec ses yeux mais aussi sociales. Effectivement, il a un peu de mal à se faire des amis jusqu'au jour où il rencontre Vanessa, et là ! Accrochez-vous !C'était tellement touchant, passionnant, triste, heureux... On est tout de suite dans tous nos états !Alors oui, comme le dit le résumé, c'est vraiment un roman poignant ! On veut voir la fin, on veut savoir, je veux savoir ce qu'est devenu Tim ! Et pourtant la fin nous laisse frustré ! Frustré parce qu'on s'attendait sûrement à autre chose mais aussi parce que l'auteur nous laisse sur notre faim sur la suite des événements entre Tim et Vanessa. C'est assez compliqué à expliquer sans savoir pourquoi, mais pour être plus claire, et là je spoilerais peut être un chouille peu, on ne sait pas ce qu'est devenue Vanessa, si elle lui reparlera à l'avenir ! Et moi je veux savoir !! (Désolée donc pour ce spoile, j'essaie d'en faire le moins possible mais là c'était impossible.Mais j'ai le regret de dire que, il était aussi impossible pour l'auteur de faire une autre fin, sinon il n'y aurait plus aucun intérêt, oui j'ai envie de savoir, mais faut résister et se contenter à ce qu'on a là.Quant à la partie de Duncan, j'étais un peu moins fan, j'ai largement préféré celle de Tim, mais elles sont aussi liés dans un sens donc ce n'était pas dérangeant.Que dire d'autre ? A part que j'ai adoré, j'ai failli pleurer - c'est rare, à part Nos Etoiles Contraire, je n'ai jamais pleuré sinon, j'essaie de tenir le coup à chaque fois ^^ - j'étais heureuse pour lui, inquiète également. Bref comme je l'ai dis au début : dans tous mes états !Je pense que cette chronique est la plus confuse que j'aie pu écrire jusqu'à maintenant mais on ne peut pas dire grand chose sur ce livre sans dévoiler une partie de l'histoire ou ne plus vous laisser l'envie de le lire !Pour les passionnés de romans, de nouveautée, je vous invite fortement à le lire !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2766 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines