Magazine Cinéma

Juste le fin du monde

Par Marymalo
Juste le fin du mondeJuste le fin du mondeXavier Dolan s'est totalement approprié la pièce de Jean-Luc Lagarce entrée en 2008 dans le répertoire de la Comédie Française si bien que l'on a vraiment l'impression que cette œuvre est dans la continuité de Tom à la ferme et de Mommy Sa réalisation enfle le ton et l'émotion et son parti pris du gros plan nous fait entrer dans l'intimité du personnage principal. Et quel personnage et quel acteur ! Gaspard Uliel s'identifie complètement comme il l'avait déjà fait dans son interprétation formidable de Yves Saint Laurent (c'est lui qui à mon avis aurait du avoir le César) et devient totalement « dolanien ». Le choix et la direction des acteurs sont aussi un grand atout : Vincent Cassel encore plus brutal que nature, Nathalie Baye qui devient une actrice théâtrale et bouleversante et surtout Marion Cotillard qui sait elle aussi enfiler un contre emploi du rôle d'une femme à l'écart et à l'écoute. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines