Magazine Cinéma

[critiques] (4/10) UN HOMME A LA HAUTEUR - (3.5/10) LE FANTÔME DE CANTERVILLE - (5/10) LES NAUFRAGES par Christian

Par Christian Papia @ChristianPAPIA

pixiz-21-09-2016-09-36-08

Le cinéma français, dans le genre comédie, est en train de battre en retraite.  Une série de films plus abrutissants les uns que les autres, ne sachant comment aborder tant de niaiseries, je décide de faire un pêle-mêle de ces trois critiques qui de toute façon se recoupent.

( 4/10) UN HOMME A LA HAUTEUR 

234297

Synopsis : Diane est une belle femme. Une très belle femme. Brillante avocate, elle a de l’humour et une forte personnalité. Et comme elle vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse, la voilà enfin libre de rencontrer l’homme de sa vie. Le hasard n’existant pas, Diane reçoit le coup de fil d’un certain Alexandre, qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré. Très vite, quelque chose se passe lors de cette conversation téléphonique. Alexandre est courtois, drôle, visiblement cultivé... Diane est sous le charme. Un rendez-vous est rapidement fixé. Mais la rencontre ne se passe pas du tout comme prévu…

Dans  Un homme à la hauteur  on retrouve un acteur en pleine dérive artistique, Jean Dujardin, qui rend une copie hasardeuse et insignifiante de son personnage, quant à Virginie Efira, à force de croire qu’elle a du talent (certainement un peu), accepte tout et n’importe quoi rendant une prestation indigne de son public. La construction de l’histoire est un fac-similé à l’américaine, tout y est, rien n’est oublié, scènes d’une prévisibilité  déconcertante, musique indigeste, émotions en deçà d’un épisode des feux de l’amour, un vrai « foutage » de gueules, un récit plat, pas du tout à la hauteur.

(3/10) LE FANTOME DE CANTERVILLE

485561

Synopsis : Au fin fond d'une Bretagne de légendes, le fantôme d'Aliénor de Canterville est condamné à hanter le château de sa famille et à en faire fuir tout nouvel habitant. Elle remplit cette mission à merveille, aidée de Gwilherm, son fidèle serviteur. Mais lorsque les Otis, une famille fuyant la vie parisienne, achètent le château, Aliénor se désole car elle n'arrive pas à effrayer cette tribu du XXIe siècle... Pire : les enfants la ridiculisent et les parents l'ignorent ! Seule Virginia Otis, âgée de quinze ans, émue par le sort du fantôme de Canterville, cherchera à la délivrer de la malédiction qui pèse sur elle…

Le fantôme de Canterville est d’un abêtissement consternant, avec des effets spéciaux au rabais, un scénario qui doit faire se retourner ce pauvre Oscar Wilde dans sa tombe et des acteurs au summum de la médiocrité, Michaël Youn , bon on peut pardonner puisqu’il revendique sa stupidité, mais Audrey Fleurot, Michèle Laroque & Lionnel Astier alors là , on  crie « au secours ». C’est une véritable possession démoniaque que l’on subit. Le film est une véritable décadence visuelle et scénaristique, on ne sait pas à quel type de public il est destiné, sans doute les moins de 2 ans. Un vide complet, un trou noir ….. Le rire, les gags et l’émotion, c’est ailleurs qu’il faudra les chercher. 

(5/10) LES NAUFRAGES

135826

 Synopsis : Jean-Louis Brochard, escroc de la finance en fuite et William Boulanger, teinturier cocu tout juste quitté par sa femme, échouent sur une île déserte après un crash d'avion. Les deux naufragés, incapable de cohabiter, vont essayer de fuir cet enfer en espérant ne jamais se revoir. Mais l’île, pas aussi déserte qu’il n’y paraît, leur réservera une surprise qui les liera à tout jamais.

Les naufragés est un film sans convictions. Dénué d’originalité, il se contente de piocher dans le déjà-vu. Daniel Auteuil réussit, de par son aura,  à maintenir un semblant d’attention à une histoire dénuée de bon sens. Hormis les décors de rêve des plages de la mer des Caraïbes, rien ne captive.  D’un scénario décousu qui s’éternise dans une répétition incessante à un jeu d’acteurs désarticulés, rien de nouveau à l’horizon. Cependant, à l’instar  de certaines autres comédies, on se prend au jeu de nos deux naufragés et on rame jusqu’à la fin.

Un homme à la hauteur - Bande-annonce

Le Fantôme de Canterville BANDE ANNONCE

Les Naufragés Bande Annonce

CHRISTIAN

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christian Papia 13465 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines