Magazine Voyages

Topo alpi facile et sauvage: traversée des Avoudrues

Publié le 26 septembre 2016 par Fredvionnet @grimpisme

Topo alpi facile et sauvage: traversée des Avoudrues

Les Avoudrues sont probablement plus gravis en ski de rando qu’à pied, en s’arrêtant au sommet 2625. Pourtant la traversée du sommet principal jusqu’à la Pointe de Bellegarde est une superbe course d’alpinisme facile et panoramique.
A chaque fois le lac des Chambres est différent. Il peut être en eau, gelé, avec des icebergs flottant ou posés au fond car toute l’eau c’est infiltrée dans le sol calcaire. On ne le découvre qu’au dernier moment, à la sortie des Eaux Froides. Après le lac on rejoint et on remonte le glacier du Folly, réduit à peau de chagrin, mais qui cette année heureusement ne semble pas avoir trop souffert, même si ce n’est qu’un répit. Un glacier dans les Alpes à si basse altitude c’est exotique non? Puis il est temps de déambuler sur cette crête panoramique avec le Massif du Mont Blanc au loin, le Cirque du fer à Cheval et les grandes étendues sauvages de la Vogealle et de Folly à portée de main, surplombant l’alpage de Salvadon.
Amateurs de solitude, de wilderness, ne ratez pas cette course oubliée même par les hauts savoyards (je ne parle même pas des « chamoniards ») et arrêtez vous au refuge du Folly. L’accueil de Charlotte et Tendi vous comblera (l’estomac entre autre), et vous donnera lui aussi probablement envie de revenir pour d’autres courses sauvages dans le Haut Giffre. Ya de quoi faire et le début d’automne est idéal…

[See image gallery at www.escalade.pro]

Dénivelé:
Dans les 1600 mètres suivant le parking de départ.
Horaire:
1h30 pour monter au refuge, 3h pour le sommet des Avoudrues, 1h pour traverser à la Pointe de Bellegarde. Pour la descente minimum 3h (jusqu’à la voiture) suivant l’itinéraire choisi.
Difficulté:
PD mixte, 5a max mais court et spité qui passe en tire-clous. Rien de bien dur mais il faut le pied un peu alpin et s’assurer en mouvement sur une arête. Attention à l’horaire pour les conditions de neige (corniches) en début de saison.

Matériel:
Bonnes chaussures de rando, piolet, crampons (à sangles suffisants), baudrier, 3 sangles, corde 30 mètres, 3 dégaines, descendeur et quelques mousquetons à vis, casque.
Refuge (optionnel mais fortement conseillé):
Refuge du Folly, www.refuge-du-folly.fr.

[See image gallery at www.escalade.pro]

Itinéraire de montée:
Du lac des Chambres remonter le « glacier » du Folly puis joindre la brèche évidente (voir photo ci-dessus) par de l’escalade facile. De cette brèche grimper un court mur spité vers l’ouest avec un relais à son sommet, puis atteindre facilement le sommet principal des Avoudrues. Revenir en arrière, descendre ce mur par un petit rappel. Continuer vers l’est sur l’arête, on tombe rapidement sur un ressaut raide de 10/15 mètres qui se descend en rappel ou par une corde fixe qui était en place lors de notre passage. La suite jusqu’à la Pointe de Bellegarde est beaucoup plus facile (on peut se décorder si on a l’habitude du terrain à chamois).

Voir également le topo de Camptocamp (www.camptocamp.org/routes/55235/fr/les-avoudrues-traversee-avoudrues-pointe-de-bellegarde)
Itinéraire de descente:
Depuis la Pointe de Bellegarde, soit revenir au refuge par le Grand Névé (le plus court), soit descendre sur Salvadon par la Boîte aux Lettres, soit (beaucoup plus long) traverser le col des Chambres, puis Pas à l’ours, Vogealle et Pas du Boret.

Voir les conditions de notre sortie sur Camptocamp:
www.camptocamp.org/outings/806530/fr/les-avoudrues-traversee-avoudrues-pointe-de-bellegarde

Pour terminer de vous convaincre voici un petit timelapse, pris du sommet vers le sud, avec les gnôles qui passent devant le sommet du Mont Blanc.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fredvionnet 12582 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine