Magazine Culture

Révolte sur la lune de Robert A. Heinlein

Publié le 27 septembre 2016 par Tanja @HaKo_niwA

revolte-sur-la-lune-788955Ce roman fut publié en 1966. Il obtint le prix Hugo du meilleur roman 1967. Il a été réédité chez Le Livre de poche de 2016 ce qui m’a permis de pouvoir le découvrir.

Manuel Garcia O’Kelly est le meilleur informaticien de Luna City. C’est à lui que l’on confie l’entretien de MYCROFT, dit Mike, le superordinateur chargé de gérer la quasi-totalité des systèmes de survie de la colonie pénitentiaire. La Lune est en effet peuplée de détenus ou de leurs descendants, envoyés là par la Terre sans aucun espoir de retour. D’autant que Mike prédit la disparition de la colonie lunaire à plus ou moins brève échéance. Il ne reste plus aux Lunatiques qu’à se rebeller contre l’autorité terrienne. Et, aidé par son ordinateur devenu une entité consciente, Manuel va se retrouver, bien malgré lui, à la tête de la révolte. Une révolte ? Non, une révolution.

Le roman se découpe en trois partie :
Première partie : L’ordinateur loyal
Seconde partie : La foule sous les armes
Troisième partie : URGCNEP !

Révolte sur la Lune est avant tout un roman d’anticipation, un classique de la SF, mais avec qui je me suis passablement ennuyée. On n’est pas dans un film d’action c’est évident, ce qui compte c’est de montrer comment une communauté en vient à se révolter et à prendre le pouvoir et surtout comment le garder.

Le fond est très intéressant, mais j’avoue ne pas m’être attaché au héros Mannie, je crois que Mike est plus intéressant de mon point de vu. D’ailleurs j’ai eu un mal fou à lire la seconde partie où il n’apparaît presque pas.

Le texte est riche, et il m’aurait fallu un endroit plus tranquille que le RER pour vraiment me pencher sur ce foisonnant roman. Il est vraiment bon, c’est sans doute pour ça que même écrit en 1966 -bien avant le premier pas sur la Lune- il arrive à être crédible. Mais voilà c’est pas ma came. Et j’en suis la première peinée.

Si Révolte sur la Lune n’est pas fait pour moi, et si vous par contre vous aimez la SF intelligente n’hésitez pas à lire ou relire ce classique.

Je remercie néanmoins Negalley France et Le Livre de Poche de m’avoir permis de découvrir ce classique de la SF.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanja 738 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine