Magazine Culture

Prix Interallié, on prend presque les mêmes

Par Pmalgachie @pmalgachie
Ce n'est pas une véritable surprise, je vous le répète chaque année: le Prix Interallié, en fin de saison, vient comme un lot de consolation, le tirage après le grattage, en somme. Et tout naturellement, on prend, à peu de choses près (un titre, en fait), des romans déjà sélectionné par d'autres jurys. L'exception est l'ouvrage de Paul Baldenberger, le premier dans l'ordre alphabétique, ça tombe bien, on le remarque. La seule petite surprise, c'est qu'on ne savait pas quand allait être annoncée cette première sélection. On a un peu plus de renseignements pour la suite: deuxième sélection le 19 octobre, troisième le 3 novembre et proclamation du résultat final le 8, le même jour que le Prix de Flore - et le lendemain du Prix Décembre. On n'attend plus que la première sélection du Grand Prix du Roman de l'Académie française, ce sera jeudi. Tout de suite, celle de l'Interallié
  • Paul Baldenberger, A la place du mort (Les Equateurs)
  • François Ceresa, Poupe (Le Rocher)
  • Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Le dernier des nôtres (Grasset)
  • Catherine Cusset, L'autre qu'on adorait (Gallimard)
  • Jean-Paul Dubois, La succession (L'Olivier)
  • Lionel Duroy, L'absente (Julliard)
  • Gaël Faye, Petit pays (Grasset)
  • Stéphane Hoffmann, Un enfant plein d'angoisse et très sage (Albin Michel)
  • Serge Joncour, Repose-toi sur moi (Flammarion)
  • Leïla Slimani, Chanson douce (Gallimard)
  • Karine Tuil, L'insouciance (Gallimard)
  • Eric Vuillard, 14 Juillet (Actes Sud)

La liste complète des sélections en cours d'élaboration se trouve dans ce document.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pmalgachie 8645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines