Magazine Cinéma

Le pacte (2011) ★★★★☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
LE PACTE (2011) ★★★★☆

Synopsis : Après l'agression de sa femme, Will est contacté par une mystérieuse organisation qui lui propose de la venger en éliminant le coupable. Lorsqu'il comprend que pour effacer sa dette il devra tuer un homme, il réalise qu'il est pris au piège et que les membres de cette organisation sont infiltrés à tous les niveaux de la société...

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Roger Donaldson
Scénaristes : Robert Tannen
Acteurs : Nicolas Cage, January Jones, Harold Perrineau, Jennifer Carpenter, Xander Berkeley, Guy Pearce
Musique : Owais Naeem
Genre : Action, Drame, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 45 minutes
Date de sortie : 4 janvier 2012 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : Endgame Entertainment Company, The Aura Film Partnership, Maguire Entertainment, Endgame Entertainment, Fierce Entertainment, Ram Bergman Productions, Material Pictures
Distribué par : Anchor Bay Films
Titre original : Seeking Justice
Notre note : ★★★★☆

" Seeking Justice " également diffusé sous le nom de " Justice " , et même " The Hungry Rabbit Jumps " , ou " Le Pacte " pour la version française, est un thriller d'action datant de 2011, réalisé par Roger Donaldson, à qui l'on doit également " Les acteurs principaux sont Le Commencement " (2011), Harold Perrineau, qu'on a pu voir dans " Au-delà du Mur " (2016) et Guy Pearce, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : November Man " (2014). Nicolas Cage, qu'on a pu voir dans " 28 Semaines plus tard " (2007), Jennifer Carpenter, qu'on a pu voir dans " Des Hommes sans Loi " (2012). 48 Heures Chrono " (2012), Xander Berkeley, qu'on a pu voir dans " Divergente 3 Prédictions " (2009), January Jones, qu'on a pu voir dans " X-Men

L'histoire proposée par " Le Pacte " n'est pas sans nous rappeler " La Nuit des Juges " (1983) de Peter Hyams avec Michael Douglas dans le rôle principal. Une organisation secrète qui propose une justice parallèle beaucoup plus expéditive que la justice traditionnelle. Will Gerard ( Le sens moral du personnage prend le dessus, car ce n'est que pris par la peine et une certaine dose de remords qu'il a, dans un premier temps, accepté de rentrer dans le " jeu ". Nicolas Cage) se retrouve pris dans un engrenage progressif dans l'escalade de la dureté qu'il doit appliquer à ses tâches.

Le scénario est plutôt bien écrit, proposant du thriller à l'état pur, pas le temps de s'endormir tellement le rythme est soutenu. L'intrigue est bien en place, et on se demande comment toute cette affaire va se terminer en pensant même au pire pour le personnage principal. Il y a quelques rebondissements, notamment des trahisons qui se révèlent finalement assez tardivement pour garder un maximum de tension. Dans l'ensemble, c'est positif, car on reste réellement en connexion avec l'histoire. On peut toutefois s'étonner des dispositions dont fait preuve le personnage incarné par Nicolas Cage, tant il semble être à l'aise dans l'action.

Doté d'un budget de 30 millions de dollars, le tournage s'est entièrement déroulé à la Nouvelle-Orléans en Louisiane. On peut y voir des scènes réalisées dans le Quartier Français ainsi qu'une séquence au Superdome. " Le Pacte " peut largement être considéré comme un flop au box-office n'ayant engrangé qu'un peu plus de 12 millions de dollars au niveau mondial. Ce film a reçu un très mauvais accueil de la part de la " critique " et L'un comme l'autre nous semblant être très exagéré. Nicolas Cage s'est vu octroyer une nomination aux Razzie Award dans la catégorie " Pire Acteur ".

Du côté du casting justement, Nicolas Cage dépeint donc le personnage central de l'intrigue. Comme je le soulignais, ce qui peut surprendre, c'est, une fois passé le cap de l'émotion suite à l'agression de sa femme, la dextérité dont il fait preuve pour se sortir des situations dans lesquelles il se trouve, bagarre, course-poursuite, etc. , le personnage s'en sort plutôt bien. Mais honnêtement, cela tient du script et de la mise en scène, pas de l'acteur, qui lui offre une assez bonne prestation. Guy Pearce délivre également une bonne performance, donnant un véritable charisme à son personnage. Jennifer Carpenter et Harold Perrineau ne disposent que de rôles secondaires, avec cependant un peu plus de poids dans l'évolution de l'intrigue pour ce dernier. January Jones est assez juste dans sa proposition de la victime, avec une orientation du personnage qui bascule quelque peu dans la paranoïa.

" Le Pacte " a fait l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, paru le 9 mai 2012 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Le Pacte " est un très bon thriller d'action. Le scénario est plaisant permettant de développer une histoire intéressante. L'intrigue est pleinement au rendez-vous, et nous maintient en haleine, se demandant quelle sera la conclusion de tout cette (mes)aventure. La photographie est basique. Les scènes d'action sont bien orchestrées et dynamiques. Le rythme est crescendo et se maintient jusqu'au dénouement final. Le casting offre des prestations plaisantes dans l'ensemble. Un film qui permet de passer un agréable moment de divertissement.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines