Magazine Culture

Électeurs n’ayez pas peur !

Publié le 18 octobre 2016 par Le Journal De Personne


 

J'ai peur de vous
Vous avez peur de moi
J'ai peur de vous voir abuser de moi
Vous avez peur de me voir abuser de vous
Pour vaincre la peur
Nous avons besoin de nous convaincre
Avec des armes ou en se désarmant
En devenant militaires ou militants
Aucune paix n'est concevable sans cette guerre
Nul ne peut y échapper
Parce que nous sommes irrésistiblement
Joueurs et jouets
Chassés et croisés par deux volontés
La volonté de puissance et la volonté de subsistance
Notre peur est à la jointure de ces deux instances
Qui dévore qui ?
Le jour, la nuit ? Ou la nuit, le jour ?
La haine est plus disponible que l'amour
La peur demeure... peur de demain, peur d'hier
Elle est première et avant première
Primaire, identitaire, sécuritaire, égalitaire
On a beau signer des pactes de non-agression
Nous ne sommes pas à l'abri d'une transgression
Même le plus proche peut nous tirer une balle dans le dos
Nous ne voyons que des méduses, point de radeau !
Tous les bons sentiments sont issus de la peur
Toutes les issues sont conçues par la peur.

La peur de la peur est à l'origine de toutes les valeurs
Cette leçon, on a beau l'apprendre par cœur
On continue d'avoir peur
De l'ombre et de l'ombre de notre ombre
Du plus clair et du plus sombre
Et au lieu de la dénoncer
Il vaudrait peut être mieux y renoncer
Y renoncer oui !
Le mot est prononcé...
Renoncer à toutes les peurs ressassées
Ici et maintenant... du jour au lendemain
Y mettre fin en se débarrassant de ce venin.

Fermez les yeux et dites : je n'ai plus peur de rien.
Je n'ai plus peur de rien... je n'ai plus peur de rien.

Résultat des courses :
Vous n'êtes plus obséquieux, ni visqueux, ni superstitieux...
Vous n'êtes plus ni voleur, ni videur, ni violeur
Vous n'êtes plus belliqueux, ni haineux
Vous n'êtes plus fétichiste, ni chosiste, ni esclavagiste
Vous n'êtes plus sexiste, raciste ou nationaliste.

Vous ne votez plus pour vos potes parce que vous ne craignez plus les despotes !
En un mot : vous venez de sortir de la grotte !
Le vent ne vous fait plus peur, il est devenu
Votre auxiliaire pour naviguer en toute liberté
En sachant que la tempête donne un sens
À la traversée de celui qui n'a plus rien à redouter...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 76473 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte