Magazine Culture

Avec son nouveau Mac, Apple tire un trait sur sa mythique ouverture sonore

Publié le 02 novembre 2016 par Jeanne Walton
Avec son nouveau Mac, Apple tire un trait sur sa mythique ouverture sonore

C'était une composante permanente des ordinateurs Apple, depuis des années, instantanément reconnaissable et inchangée depuis 1998. Mais avec le lancement du nouveau MacBook Pro la semaine dernière, elle est désormais reléguée dans le passé.

Non, il ne s'agit pas de la traditionnelle prise USB : Apple a abandonné le " bong " que faisaient ses ordinateurs au démarrage.

Quiconque a déjà possédé un Mac se souvient probablement de la première fois qu'il l'a allumé et du son qui accompagnait ce geste. Il annonçait comme le début d'une relation avec cet ordinateur, faite pour durer de nombreuses années. Avec son nouveau MacBook Pro, Apple laisse, en lieu et place de sa note iconique, un silence froid, presque impardonnable.

La première apparition de ce son date du Macintosh de 1984, destiné au départ à rassurer ses utilisateurs quant au démarrage normal de leur machine. A l'origine, cette note mythique est l'œuvre de Jim Reekes, ingénieur chez Apple, qui la jouait sur un synthétiseur Korg. L'accord originel - que Reekes disait par ailleurs inspiré de l'accord final dans "A Day in The Life" des Beatles - est passé au Do majeur pour la sortie de l'iMac G3 en 1998.

Une icône sonore & culturelle

Ce son est devenu une icône culturelle, à tel point qu'il a été notamment utilisé dans le film Pixar WALL-E, au moment où le robot, personnage principal, redémarre son système... bien qu'il n'ait jamais été intégré à l'iPhone ou à l'iPad. Cet accord est tant apprécié et reconnaissable qu'il a même été déposé par Apple.

Les nouveaux Macs portables s'allument automatiquement et instantanément à l'ouverture, ce qui explique en partie la disparition de ce son. Mais c'est surtout un signe que nous entrons dans une nouvelle ère, ère dans laquelle les Macs se rapprochent des iPhone - toujours allumés et prêts à être utilisés.
La nouveauté a malgré tout un avantage : celui de permettre aux détenteurs de MacBook Pro 2016 de pouvoir allumer leur machine discrètement, sans risquer de perturber une réunion.

Malgré tout, ce son réconfortant nous manquera. Préparez-vous à l'entendre figurer au début des sets de DJs un peu geek et, dans une dizaine d'années, dans les listes du type " Ces sons que vous n'avez plus entendu depuis belle lurette ", entre le wizz de MSN Messenger et les bip-bip des modems.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanne Walton 1220 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte