Magazine Cuisine

Le Prieuré à Villeneuve-lès-Avignon

Par Gourmets&co

entree-gourmetsco

Un festival de saveurs

Un enchantement. Ce mot, si galvaudé et appliqué à toutes les sauces, reprend ici tout son sens. Située dans une petite impasse qui jouxte l’église du village de Villeneuve-lès-Avignon, l’entrée, datant du XIVème siècle, est d’une beauté saisissante. De l’autre côté, un cloître permet de déambuler, au premier sens du terme, dans un silence reposant.

fabien-fage-lechef

La bâtisse qui abrite l’hôtel et le restaurant remonte au siècle dernier. Une cour intérieure, arborée, permet de respirer l’air doux du matin ou à la fraîche le soir venu, en été. Plus loin, un jardin « extraordinaire, aux fleurs exubérantes et herbes folles et ravies d’être là. Une piscine, presque discrète dans cette verdure, permet de se rafraîchir et profiter du soleil, généreux par ici. Une terrasse aux tables dressées sous les arbres pour les déjeuners et certains dîners si le vent, très présent en ces régions, le permet. Douceur des tons et de la lumière, calme, malgré un train qui passe au loin de temps en temps, le temps s’écoule ainsi au rythme du jour et des repas. Une vie presque idyllique, en tout cas pleine de charme et de plaisir. Le Prieuré est un havre de paix, loin, mais proche également, de l’agitation d’Avignon de l’autre côté du fleuve (le Rhône). Une étape indispensable.

restaurant-sous-la-tonnelle

D’autant qu’il y a un chef en cuisine… et un bon. Fabien Fage a travaillé longtemps à la Cabro d’Or avec Jean-André Charrial, propriétaire de ce Prieuré. Cela se voit, cela se sent et cela se goûte. Une cuisine méditerranéenne sans équivoque, liée au climat, aux producteurs de la région et aux saisons. Auparavant, il était passé par de belles maisons pour peaufiner son talent, récompensé par une étoile Michelin en 2010. Seul maître à bord, sous l’œil bienveillant du chef Charrial, il propose une kyrielle de menus et une carte riche et complète qui fait le tour de tout ce que peut offrir cette région en viandes, poissons de la mer proche et en légumes gorgés de chaleur. A table !

gnocchis-fondants-a-la-chataignecremede-butternut-gourmetsco

Du déjeuner sous la tonnelle, sous la brise discrète mais présente d’un mistral omniprésent, on retiendra une pré entrée qui est presque un plat, déjà annonciateur de l’automne, en une belle Crème de butternut aux noisettes croquantes, agrémentée de gnocchis fondants à la châtaigne. Puissant et goûteux à souhait, prouvant d’entrée que le chef sait sortir les saveurs et il le prouvera à nouveau maintes fois.

fleurs-de-courgettes-comme-une-soupe-au-pistou-gourmetsco

Au dîner, la courgette était reine en cette fin d’été. En purée parfumée au thym pour une pré entrée, et des Fleurs de courgettes servies froides comme une soupe au pistou, dans un bouillon léger parfumé à la citronnelle. Subtil et délicat.

homard-en-fine-gelee-aux-agrumes-gourmetsco

Le Homard breton en fine gelée aux agrumes est plus discutable car écrasé par un guacamole d’avocat un peu envahissant, de la coriandre au pamplemousse et cèleri croquant. Le pauvre homard n’en est pas encore revenu.

Par contre, l’Agneau de lait des Pyrénées Axuria, côte et selle rôties, poitrine et épaule confites au citron , tomates, olives et blettes au jus est petit chef-d’œuvre de variations de cuissons, de saveurs de la viande bien marquées pour un agneau de qualité dans toute sa splendeur.

meli-melode-fruits-rouges-pain-de-genes-moelleux-gourmetsco

Un beau plateau de fromages de chèvre de la région qui annonce fort bien le Méli-mélo de fruits rouges et son coulis, pain de Gènes moelleux, glace à l’amande douce. Un dessert superbe sur une belle alliance, surtout entre la finesse des fruits et la légère amertume de l’amande.
Le Cassis frais, en coulis et en mousse, est par ailleurs associé à du chocolat Manjari (de Madagascar) puissant et parfumé pour tenir tête au cassis en une alliance harmonieuse.

Carte des vins parfaite, variée, complète sur beaucoup d’appellations, à des prix assez élevés mais qui, le plus souvent, en valent la peine. Accueil et service réalisés par une équipe hors pair alliant avec bonheur professionnalisme et bonne humeur.

Fabien Fage est un chef appliqué qui propose une cuisine parfaitement travaillée dans l’ensemble, bien impliquée dans la région selon les préceptes de Jean-André Charrial. Un festival de saveurs bien équilibrées, intéressantes, à travers une cuisine claire et droite même si parfois il a la tentation de trop en faire. Un chef qui, sans aucun doute, gagne à être connu.

jardin-gourmetsco
7, place du Chapitre
30400 Villeneuve-lès-Avignon
Tél : 04 90 15 90 15
www.leprieure.com
leprieure@relaischateaux.com

Ouvert de mi-février à novembre
Fermé dimanche soir, mardi midi et lundi sauf de mai à septembre

Menus déjeuner : 40 € (2 plats + 1 verre de vin) – 50 € (3 plats + 2 verres de vin)
Au déjeuner et au dîner :
Menu Spontanéité : 60 € (3 plats)
Les Légumes : 80 € (4 plats de légumes, un dessert)
Le Délice : 100 € (5 plats)
Le Caprice : 145 € (8 plats)
Menu du Dimanche : 90 € (5 plats)
Carte : 100 € environ

Hôtel Le Prieuré
25 chambres et 13 suites : de 150€ à 900 €
Petit déjeuner : 27 €
Ouvert de mi-février à novembre

en-cuisine
cour-gourmetsco
comme-unetarte-au-citron-revisitee-gourmetsco



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44601 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines