Magazine Culture

La Moira – L’Intégrale d’Henri Loevenbruck

Par Lacroquelivres

Ah, si seulement les intégrales pouvaient se lire aussi vite qu’Harry Potter et l’enfant maudit

Bon, j’ai tout de même fini La Moira un peu plus rapidement que La Septième Epée! Un peu…

De quoi ça parle?

D’Aléa, une jeune orpheline qui vit dans la rue jusqu’au jour ou elle découvre un cadavre dans le désert. elle décide de lui voler sa bague pour pouvoir la revendre, sauf qu’il s’agit d’un artefact magique et par ce biais, elle obtient la magie du mort, qui était un Grande-Druide. Tout va alors changer pour Aléa: de terribles ennemis vont la pourchasser, elle, dont la prophétie annonce la venue… et la fin de tout.

gallica

Des les premières pages… Surprise! J’ai déjà lu ce livre! J’avais lu Le chemin de la Louve il y a une bonne dizaine d’années, à la médiathèque de ma ville de l’époque.

Je me souvenais donc des premiers événements, mais la suite m’étais complètement inconnue.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé. Bon, il y a pas mal de clichés, mais on s’y fait: une jeune fille qui reçoit des pouvoirs magiques et qui est la seule à pouvoir combattre le grand méchant.

J’ai été fortement choquée par la scène d’amour entre notre héroine (13/14 ans) et son amant. Bon, au bout de 785 pages, je me doute que l’auteur ait oublié l’age d’Aléa, mais quand même.

En résumé, ce fut une bonne lecture, même si je pense que certains passages auraient pu être supprimés…

*****

abc imagianire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lacroquelivres 1242 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines