Magazine Cinéma

Amityville (2005) ★★★☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
AMITYVILLE (2005) ★★★☆☆

Synopsis : La nuit du 13 novembre 1974, le commissariat du Comté de Suffolk reçoit un appel affolé, en provenance de la communauté d'Amityville. Un spectacle d'horreur attend les policiers dans la résidence du 112 Ocean avenue : six membres d'une même famille ont été massacrés dans leur lit, à coups de fusil... Un an plus tard, Georges et Kathy Lutz y emménagent avec leurs 4 enfants. Des événements bizarres et inexplicables ne tardent pas à troubler leur quotidien...

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andrew Douglas
Scénariste : Scott Kosar
Acteurs : Ryan Reynolds, Melissa George, Philip Baker Hall, Jesse James, Jimmy Bennett, Chloë Grace Moretz, Rachel Nichols, Philip Baker Hall
Musique : Steve Jablonsky
Genre : Drame, Horreur, Mystère
Durée : 1 heure et 30 minutes
Date de sortie : 22 juin 2005 (France)
Année de production : 2005
Sociétés de production : Dimension Films, Platinum Dunes, Radar Pictures
Distribué par : Metro-Goldwyn-Mayer
Titre original : The Amityville Horror
Notre note : ★★★☆☆

Les acteurs principaux sont Ryan Reynolds, qu'on a pu voir dans " Wolverine " (2009), Melissa George, qu'on a pu voir dans " (2012), et Chloë Grace Moretz, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : " The Amityville Horror " ou " Amityville " pour la version française, est un film d'horreur américain datant de 2005, réalisé par Andrew Douglas, sur un scénario de Scott Kosar. Ce film est un remake du film du même nom datant de 1979, réalisé par Stuart Rosenberg et basé sur le livre " The Amityville Horror" , écrit par Jay Anson en 1977, qui documente les expériences présumées de la famille Lutz après avoir emménagé dans une maison à Long Island qui avait été le théâtre d'un meurtre de masse commis par Ronald DeFeo Jr .. Ce dernier avait tué six membres de sa famille en 1974. X-Men Origins: 30 Jours de Nuit " (2007), Philip Baker Hall, qu'on a pu voir dans " Argo " La 5ème Vague " (2016).

Bien que l'histoire du film était censée se dérouler à Long Island, le tournage a eu lieu à Chicago, dans les villages d'Antioch, Buffalo Grove, ainsi que Fox Lake en Illinois mais également dans la ville de Salem ainsi qu'à Silver Lake dans le Wisconsin.

La MGM a prétendu que le remake était basé sur de nouvelles informations découvertes lors de recherches sur les événements originaux, mais par la suite, George Lutz a affirmé que personne ne lui a jamais parlé, ni à aucun membre de sa famille concernant ce nouveau projet. Lorsqu'il a entendu dire que le projet était en cours de développement, son avocat a contacté le studio pour en savoir plus, car selon Lutz, ils n'avaient pas le droit de procéder sans son accord. Trois lettres ont été envoyées, mais aucune n'a obtenu de réponse. En juin 2004, le studio a déposé une requête pour obtenir un jugement de la cour fédérale, précisant qu'ils avaient le droit de faire un remake, et Lutz a contre-argumenté, déclarant qu'il y avait là une violation du contrat original qui avait pour vocation à s'étendre au-delà de la sortie du premier film. L'affaire a été close lorsque Lutz est décédé en mai 2006.

" Amityville " est paru dans un peu plus de 3.000 salles aux Etats-Unis le 15 avril 2005 et a rapporté 23,5 millions de dollars lors de son week-end d'ouverture, se classant ainsi à la première place du box-office. Il a fini par engranger un peu plus de 65 millions de dollars à l'échelle nationale et près de 43 millions de dollars sur les marchés étrangers pour un total d'environ 108 millions de dollars.

Ce que je serais tenté de dire de prime abord, c'est que cette version est nettement moins terrifiante par rapport au souvenir que j'avais gardé de la version de 1979, réalisée par Stuart Rosenberg, avec James Brolin dans le rôle principal. L'histoire est donc la même et se veut être connue de tous les amateurs de films d'horreur. En même temps, c'est assez difficile de passer à travers la vingtaine de versions, remakes et autres pseudos suites sur cette histoire et dont l'image de la maison est devenue une icône.

Globalement, cette version de " Amityville " ne fait pas peur, bien au contraire. La majorité des séquences apparaissent aujourd'hui comme des clichés du genre en abusant de visages démoniaques avec écoulement de sang. De plus, les cinéastes ont considérablement dégradé le rôle du prêtre, qui était magistralement interprété par Rod Steiger dans la version originale et qui est assuré de manière nettement plus modérée par Philip Baker Hall dans cette version. Il est évident que les producteurs ont voulu refaire ce film parce que les progrès technologiques de ces 25 dernières années permettent maintenant d'offrir des représentations plus graphiques, plus effrayantes, et que les améliorations informatiques peuvent rendre visible le monde invisible. Cependant, l'aspect le plus irritant de cette nouvelle version n'a rien à voir avec les comparaisons, car après tout, il faut savoir se détacher de l'original, mais plutôt avec l'illogisme inhérent à l'histoire. Par exemple, pourquoi voyons-nous des images d'une fille pendue quand on sait qu'elle a été abattue d'une balle dans la tête ? Les images semblent être greffées dans le film sans pour autant avoir un rapport avec l'histoire réelle.

Ryan Reynolds a choisi de ne pas se rapprocher des jeunes acteurs qui incarnent ses enfants dans le film. Il n'était pas méchant ou grossier envers eux, juste très distant. Tellement distant que les enfants confiaient souvent à d'autres personnes sur le plateau que " Ryan ne nous aime pas ! " . Ryan Reynolds a dit qu'il ne voulait pas être trop proche des enfants, de telle sorte que lorsque son personnage a commencé à changer, il n'aurait aucun mal à se relâcher dans la violence verbale et physique. Ryan Reynolds portait des lentilles de contact spéciales dans de nombreuses scènes pour rendre ses yeux noirs avec juste un anneau blanc autour d'eux. Chloë Grace Moretz a fait la plupart de ses propres cascades, en dépit d'avoir seulement huit ans au moment du tournage.

AMITYVILLE (2005) ★★★☆☆

AMITYVILLE (2005) ★★★☆☆

En dehors des fenêtres du grenier et le style vaguement colonial néerlandais, la reproduction de la maison ne ressemble pas à la maison d'origine d'Amityville telle qu'elle était au moment où les événements sont sensés avoir eu lieu. En outre, en raison de l'intérêt touristique énorme qu'a développé la vraie maison, cette dernière a été considérablement modifiée et est maintenant moins reconnaissable.

" Amityville " a fait l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, paru le 13 juin 2007 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Amityville " est un film d'horreur qui apparaît aujourd'hui juste comme un bon film. L'histoire étant archi connue, il n'y a donc aucune surprise scénaristique. La mise en scène semble beaucoup plus douce, plus édulcorée que l'original. Il n'y a que peu de moments effrayants, la tension et les effets sont bourrés de clichés. Il n'y a que le casting, et notamment la prestation de Ryan Reynolds et de Chloë Grace Moretz, qui permet au film de ne pas sombrer dans la banalité. Un remake, qui malgré son succès populaire, n'aura pas trouvé grâce à nos yeux.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines