Magazine Beaux Arts

Exposition « En double compagnie » Muriel Valat-b et Hélène Peytavi | Librairie Torcatis – Perpignan

Publié le 05 novembre 2016 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 5 au 26 novembre 2016 - Vernissage samedi 5 novembre 2016 à partir de 18 heures

" Le carnet dans tous ses états ", table ronde le 12 novembre 2016 à 17 heures

http://www.librairietorcatis.com/

Le trait à l'œuvre, sans complexe. Muriel Valat-b et Hélène Peytavi sont des ferrailleuses de la gravure et du dessin ; elles accumulent les échos lointains de la narration, superposent les gestes, les déchirures, assemblent les matières et les couleurs et travaillent à des expériences où l'intuition se mêle aux visions. Chacune à sa manière, chacune avec sa sensibilité. La rencontre entre les deux a 30 ans. L'une grave, l'autre dessine.

Depuis quelques années, le travail de graveur de Muriel Valat-b (essentiellement taille douce mais aussi linogravure, xylogravure et matériaux synthétiques) se déploie en compagnie de la poésie et particulièrement celle de Rainer Maria Rilke. Hélène Peytavi, quant à elle, dessine depuis son enfance. Ses images sont la trace sensible d'une ouverture sur le réel.

Depuis 30 ans, la pratique commune du dessin s'est exercée ensemble dans la proximité des ateliers de Paris. Puis, géographie oblige, Muriel Valat-b et Hélène Peytavi ont continué à construire leur communauté d'art à distance, entre Berlin et Paris, puis Planèzes et Paris, et aujourd'hui, elles proposent de donner à voir leur rencontre par une proposition commune d'accrochage de leurs travaux dans la galerie de la librairie Torcatis.

Elles proposent pour la première fois de réunir leur travail en prenant le risque de l'expérience des contraires. Pour l'une, l'accrochage chez Torcatis est l'occasion de tracer plus profondément ses sillons comme autant de tentatives pour ne pas perdre le nord, pour l'autre d'exposer sa pagaille créative. Tout en prenant le pari de réussir une seule et même exposition.

Un pari qui repose sur leur conception commune du trait et du rapport qu'elles entretiennent aux textes. Un rapport nourricier, fructueux, à la fois structurant et déstructurant. En cette double compagnie, Proches de plus en plus me deviennent les choses et les images, toujours plus vues Progrès de R.M. Rilke in Livre d'images. Pendant l'exposition, les artistes sont disponibles pour recevoir le public dans la galerie de la librairie.

Par ailleurs, tout au long de l'exposition, En double compagnie se décline En bonne compagnie, autant d'évènements associés à l'installation commune dans la galerie de la librairie. Différents intervenants sont invités autour des deux artistes :

" Le carnet dans tous ses états ", table ronde le 12 novembre 2016 à 17 heures

Une table ronde se tiendra le 12 novembre 2016 à 17 heures à la librairie Torcatis, en présence des artistes et avec Sylvie Mouysset, historienne, Richard Meier, éditeur, Serge Bonnery écrivain ; elle sera animée par Roger Coste, libraire.

Carnet de campagne, carnet objet, carnet d'artiste, carnet de gravures, carnet de saisons, carnet de travail, agenda, carnet intime, livre de comptes, carnet de voyage, carnet de recettes, livre de raison, de déraison, écrits du for privé, carnet secret, carnet textile jusqu'au carnet numérique : le carnet dans tous ses états.

Le carnet comme support début d'un branle-bas de combat, l'amorce d'un récit, les traces d'une expérience qui recèle de multiples facettes : le début d'une nouvelle, une esquisse balbutiée, un laboratoire de mots, des croquis sur le vif, des rages, des coups de cœur, une pléiade d'instantanés narratifs, ou pas, des tentatives, d'ébauches, de notes et notations, de dessins, comme autant de déclinaisons et de possibles engrangés.

Seront abordés les rives du cahier, des écrits intimes, les dessous et les arrières boutiques de la création, le carnet comme processus de production, comme rapport au réel. On y échangera sur l'éditorialisation de soi comme possible renouvellement de l'écriture et de la lecture et nouvelles formes de structuration et de circulation des œuvres. On y parlera de l'édition d'art comme objet en soi, de ses exigences à la recherche du public.

Une belle rencontre où le public est invité à venir muni de ses propres carnets. N'hésitez pas à pousser la porte de la librairie Torcatis le 12 novembre prochain à 17 heures, avec vos propres carnets ! La compagnie vous attend pour un échange autour de ces pratiques!

Pour en savoir plus sur les intervenants :

Sylvie Mouysset, Muriel Valat-b Hélène Peytavi Serge Bonnery Richard Meier Roger Coste Librairie Torcatis, 10 Rue Mailly, 66000 Perpignan, Tél : 04 68 34 20 51

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte