Magazine Cinéma

Viens avec moi (2015) ★★☆☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
VIENS AVEC MOI (2015) ★★☆☆☆

Synopsis : Victime de harcèlements, Lillian demande l'aide du shérif. Mais ce dernier refuse d'appréhender Blackway, le caïd local. Déterminée à se faire justice, Lillian part à la recherche de Blackway. En chemin, elle va s'allier à deux inconnus, Lester, hanté par la mort de sa fille et Nate, une petite frappe. La chasse à l'homme peut commencer.

Origine du film : Canada
Réalisateur : Daniel Alfredson
Scénaristes : Joseph Gangemi, Gregory Jacobs
Acteurs : Anthony Hopkins, Julia Stiles, Alexander Ludwig, Ray Liotta, Hal Holbrook
Musique : Anders Niska, Klas Wahl
Genre : Thriller
Durée : 1 heure et 30 minutes
Date de sortie : 10 juin 2016 (États-Unis)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Enderby Entertainment, The Gotham Group
Distribué par : Seven7
Titre original : Blackway / Go With Me
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : " Blackway ", que l'on retrouve également sous le nom de " Go With Me " et sous le titre français de " Viens avec Moi " est un thriller américano-canadien datant de 2015, réalisé par Daniel Alfredson, à qui l'on doit également " Kidnapping Mr. Heineken " (2015). Le scénario est signé de Joseph Gangemi, basé sur un roman Castle Freeman Jr., intitulé " Go with Me " paru en 2008. Les acteurs principaux sont Anthony Hopkins, qu'on a pu voir dans " Thor " (2011), Julia Stiles, qu'on a pu voir dans " Closed Circuit " (2013), Ray Liotta, qu'on a pu voir dans " The Iceman " (2012) et Alexander Ludwig, qu'on a pu voir dans " Du Sang et des Larmes " (2013).

En août 2014, au cours d'une interview, le scénariste Joseph Gangemi, a révélé qu'en compagnie de Gregory Jacobs, ils avaient écrit une adaptation cinématographique du roman " Go With Me " de Castle Freeman Jr. Quelques semaines plus tard, le 19 septembre 2014, il a été annoncé qu'Anthony Hopkins tiendrait l'un des rôles principaux et que Daniel Alfredson dirigera le film, que Enderby Entertainment et The Gotham Group produiraient en partenariat. Le 23 octobre 2014, Electric Entertainment de Dean Devlin a été embarqué dans le projet pour cofinancer le métrage et gérer les droits internationaux du film. Le 30 octobre 2014, Julia Stiles et Ray Liotta ont rejoint le casting du film. Le 17 novembre 2014, Alexander Ludwig a rejoint le film pour jouer l'un des personnages principaux de l'histoire.

Doté d'un budget de 8 millions de dollars, le tournage principal a débuté le 12 novembre 2014 à Enderby, en Colombie-Britannique. Cependant quelques scènes furent tournées à Lumby. Le tournage s'est achevé vers la fin du mois de décembre 2014. La photographie offre donc de nombreux plans enneigés ainsi que de belles images en forêt, là où se déroulent une partie de l'intrigue ainsi que l'affrontement final.

" Tu étais probablement un mauvais père " . Voilà probablement la phrase qui pourrait être à l'origine de toute cette histoire.

" Viens avec Moi " est comme un programme de conditionnement physique qui serait mal préparé, un régime alimentaire qui serait déséquilibré ou un voyage de vacances mal planifié. Vous débutez les choses avec certaines attentes, mais finalement, vous devez conclure que rien d'essentiel n'a changé ou ne s'est produit. Vous n'êtes pas en meilleure forme, la balance indique presque toujours le même poids, et votre expérience de vacances qui va plutôt venir alimenter la liste des choses à ne pas faire. La même idée s'applique à " Viens avec Moi " . Ce n'est absolument pas une expérience impressionnante. Il ne restera qu'un vague souvenir d'un thriller sans beaucoup de sensations.

Il est clair que cette communauté se compose de bûcherons chevronnés en manteaux d'hiver à carreaux. Un cliché ? On peut déjà se poser la question quand on voit une telle société fermée où les étrangers sont regardés avec suspicion et où les gens réagissent assez agressivement quand trop de questions indiscrètes sont posées. Cela dit, nous n'avons pas compris pourquoi ces badauds et ces trappeurs effrayants craignent un individu. En joignant leurs forces, ils auraient réglé le problème vite fait, bien fait, en se débarrassant du fameux Blackway sans trop de problèmes. Mais passons. L'homme semble être le diable personnifié.

Heureusement pour Lillian (Julia Stiles), il y a deux bons samaritains qui ne semblent pas aussi facilement intimidés par le bad boy local. D'un côté, il y a l'ancien et rude ex-bûcheron Lester (Anthony Hopkins), qui est apparemment dans une idée de vengeance par rapport au dénommé Blackway. Et deuxièmement, il y a le bègue et timide Nate (Alexander Ludwig) qui n'a aucune idée du pourquoi il se joint à cette histoire. Ces trois protagonistes se lancent donc à la recherche de Blackway afin de lui faire comprendre qu'il doit laisser Lillian tranquille. En effet, c'est le point de départ de toute l'histoire. Blackway est un ancien policier qui a mal tourné et qui harcèle Lillian, allant jusqu'à la menacer chez elle. Une histoire simple pour un film simple. Il y a quelques années, il fallait trouver le soldat Ryan, ici, il faut trouver Blackway.

Finalement, ce n'est qu'un film moyen. Vous suivez ces trois protagonistes dans leur quête, qui se termine dans un dénouement qui est loin d'être original. Chemin faisant, il y a un petit peu de castagnes, mais sans plus. Lester (Anthony Hopkins) se borne à dialoguer avec sang-froid et à agiter de façon démonstrative son fusil. Comme prévu, Anthony Hopkins reste un acteur brillant. C'est un plaisir de le regarder agir même si sa contribution est limitée à la vision vitreuse et absente. Cependant, on pourrait avoir l'impression de regarder un documentaire sur la nature avec Hannibal Lecter. Une sorte de " Silence des Bois ". Julia Stiles incarne, Lillian, un rôle de victime. Bien qu'il soit possible qu'en fin de compte, elle aura regretté de ne pas avoir suivi le conseil, répété sans fin par les habitants, de quitter la région au plus vite.

" Viens avec Moi " va faire l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, à paraître le 7 novembre 2016 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Viens avec Moi " ressemble fortement à une coquille vide. L'histoire est d'une banalité et la mise en scène est tout ce que l'on peut faire de plus conventionnel. L'intrigue est réduite à sa plus simple expression. La présence d'Anthony Hopkins n'est malheureusement pas suffisante pour relever le niveau. Malgré une photographie splendide et une atmosphère singulière, l'ensemble est plutôt médiocre. Malencontreusement en recommandant ce film, on risque d'être rapidement la cible d'un envoûtement vaudou...

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines