Magazine Cuisine

Luttons contre la dépression saisonnière... à coup de poire-chocolat !

Par Patriciabs

C'est scientifiquement prouvé, dix à vingt pour cent de la population, souffre, à partir du mois de novembre, de dépression saisonnière. Moral dans les chaussettes, envie de trucider tous ceux qui croisent votre route, envie d'ailleurs de ne croiser personne et de rester en chaussettes doublées polaire enveloppée dans un plaid tout doux, tout ça, c'est... normal ! C'est la dépression saisonnière. Autrement dit TAS (trouble affectif saisonnier), une forme de dépression qui débute généralement en automne et disparaît au printemps, avec l'arrivée des beaux jours.

Injustement, cela touche surtout les femmes (dans 75 % des cas)... Une histoire de dérèglement de notre système hormonal qui ne reçoit plus assez de lumière du jour. Du coup, plus de sérotonine (ou pas beaucoup), une hormone qui régule l'humeur, la satiété, le seuil de douleur, et a un rôle majeur dans le sommeil.

Voilà, voilà.

Pour autant, pas question de se laisser abattre. Personnellement, j'ai dégainé deux armes redoutables : l'osso bucco et l'apéro. Ce dernier permettant de croire que l'on est toujours en été. Et j'y ai ajouté la dessert de choc (subtil jeu de mot), le cocktail vertueux par excellence : la poire-chocolat-amandes !

Pourquoi ces trois ingrédients ?

Parce que la poire fournit de la vitamine C, des vitamines du groupe B, un peu de vitamine A et E, des minéraux, particulièrement du potassium. Elle calme la nervosité excessive, favorise les fonctions glandulaires internes, normalise la tension artérielle, dépure le sang et draine les reins, et elle est également utile dans la paresse intestinale, les maladies de la gorge et dans des affections comme la tuberculose, l'asthénie ou l'anémie.

Parce que le chocolat est riche en "bonnes graisses" insaturées qui ne donnent pas de cholestérol, avec plein de polyphénols, de sels minéraux et d'oligo-éléments. Le chocolat, c'est tonique, euphorisant et antidépresseur, et sa théobromine stimule notre énergie et chasse la mélancolie ...

Parce que les amandes contiennent du calcium et du potassium, du magnésium, du manganèse, du phosphore, du fer, du soufre, du zinc, du cuivre et des vitamines B, A et E, des nutriments qui stimulent notre système immunitaire, nous renforcent en période de convalescence, assurent l'équilibre de notre système nerveux...

Ce qui nous amène donc au dessert suivant, fait en cinq minutes chrono :

Luttons contre la dépression saisonnière... à coup de poire-chocolat !
  • 4 poires
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • une demi-gousse de vanille
  • une étoile de badiane
  • entre 50 et 100g de chocolat
  • une poignée d'amandes

Peler les poires et les couper en quartiers.

Faire bouillir 20 cl d'eau avec le sucre, la vanille et la badiane. Y plonger les poires pendant quelques minutes (environ 5 minutes). Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat avec 3-4 cuillères à soupe de sirop de cuisson des poires.

Torréfier les amandes à sec dans une poêle.

Dans une verrine, disposer 3-4 quartiers de poires, arroser de chocolat et saupoudrer d'amandes.

Déguster sans attendre.

Retrouver la pêche.

Luttons contre la dépression saisonnière... à coup de poire-chocolat !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriciabs 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines