Magazine Bd

Les pauvres aventures de Jérémie, T1 : Les jolis pieds de Florence

Par Belzaran

lespauvresaventuresdejeremie1


Titre : Les pauvres aventures de Jérémie, T1 : Les jolis pieds de Florence
Scénariste : Riad Sattouf
Dessinateur : Riad Sattouf
Parution : Janvier 2003


Il est toujours intéressant de se replonger dans les premiers ouvrages de certains auteurs aujourd’hui adulés. En 2003, Riad Sattouf lance une série consacrée à Jérémie, un anti-héros au physique ingrat et quelque peu obsédé. « Les jolis pieds de Florence » en est le premier tome et fut publié dans la bien connue collection Poisson Pilote chez Dargaud, la version grand publique de la nouvelle bande dessinée.

Une vision moderne de l’amour ?

lespauvresaventuresdejeremie1bJérémie est graphiste dans une entreprise qui crée des jeux vidéo. Il a le malheur de travailler juste derrière le bureau de l’agent d’accueil, Florence. Cette dernière a les pieds nus (ou presque) derrière le comptoir et cela excite beaucoup notre héros. Ce dernier apprécie également de regarder le fessier de la demoiselle…

Jérémie incarne l’informaticien au physique ingrat et à la timidité maladive. Voilà un sacré anti-héros ! Également peureux (même si dans l’ouvrage, cela reste plutôt un réflexe de survie), il passe son temps à suer… On retrouve également sa meilleure amie adepte des mauvais garçons et son frère, peu à l’aise non plus avec sa conquête…

lespauvresaventuresdejeremie1cPlus que d’amour, « Les pauvres aventures de Jérémie » parlent de sexe. Le tout s’entremêle, mais toutes les histoires sont libidineuses. La sexualité guide les personnages dans leurs actions, pour le meilleur et surtout pour le pire. Les problèmes relationnels de la société sont au cœur de l’ouvrage : sexualité, drogue, fracture ville/banlieue… On retrouve les ingrédients qui obsèdent Riad Sattouf et qui fonderont une partie de son œuvre.

Si l’histoire ne vous fera pas vous tordre de rire, certaines répliques font mouche et les situations cocasses (voire complètement barrées) ne manqueront pas de vous faire sourire. L’ensemble réserve quelques petites surprises dans le scénario. Rien de vraiment transcendant, mais ce tome possède une belle cohérence et utilise ses personnages intelligemment.

Le dessin de Riad Sattouf est assez riche ici. Le style est simple et parfaitement adapté à l’univers. Les personnages ont des mimiques exagérées mais qui apportent un vrai plus au propos. Une belle cohésion texte/dessin en quelque sorte.

lespauvresaventuresdejeremie1a

Ce premier tome des « Pauvres aventures de Jérémie » ne révolutionne pas grand-chose. Mais on retrouve ce regard résolument moderne de Riad Sattouf sur notre société. En s’intéressant à ceux qui n’intéressent personne, l’auteur en a fait un ouvrage original où sa patte et son humour se reconnaisse. Une lecture sympa.

avatar_belz_jolnote3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Belzaran 2637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines