Magazine Beaux Arts

De la Nouvelle-Hollande à l'Australie

Publié le 07 novembre 2016 par Detoursdesmondes
Nacre

Il était un navire bravant les flots... en l'occurence l'histoire que raconte la belle exposition, Mapping Australia, du Museum of contemporary Aboriginal Art d'Utrecht est celle du De Eendracht commandé par le capitaine Dirk Hartog, lequel il y a 400 ans, fut le premier Européen a débarquer sur la côte Ouest de l'Australie.

Mapping-australia

Ce sont différentes façons de "voir" l'Australie que Mapping Australia met en scène. Celle des explorateurs des XVIIe et XVIIIe siècles qui vont la cartographier et celles d'artistes aborigènes qui ont commencé à "chanter" les êtres du Temps du Rêve depuis près de 20000 ans sur les parois rocheuses, puis le sable, le corps des initiés, les écorces, l'acrylique... une peinture de l'empreinte !

Dirk-hartog-islands

De bien curieux objets sont aussi exposés, telle la réplique d'un plat en étain où un message commence ainsi « Le 25 octobre 1616, le bateau Eendracht d'Amsterdam est arrivé ici"...
En effet, comme preuve de sa présence là-bas, Hartog avait cloué ce plat à un poteau au sommet d'une falaise. Il constitue ainsi le plus ancien objet européen jamais trouvé sur le sol australien. En 1696, un autre capitaine hollandais, Willem de Vlamingh, débarque au même endroit, ramène le plat. L'original est conservé de nos jours au Rijksmuseum

Plat-dirk-hartog

Parmi les cartes incroyables de cette exposition, il en est une à l'usage des pirates ! Etablie par un inconnu (mais signé par Abel Tasman) en 1644, celle-ci condense la route d'Acapulco à Manille afin d'afficher les meilleurs endroits et époques de l'année pour accoster et dévaliser les bateaux de trésor espagnol ! Les corsaires néerlandais avaient ainsi tous les atouts en mains pour passer à l'action !

Tasman

Les œuvres de l'artiste aborigène australienne Judy Watson occupent une place importante dans Mapping Australia. Elle joue avec les cartes et le paysage : Rouge sang sur de vieilles cartes du golfe de Carpentrie, s'intéressant à l'expédition de Matthew Flinders, un grand explorateur de l'Australie ou encore des lignes topographiques presque oppressantes, comme si on s'approchait d'un coeur qui bat fort.

Judy-watson
Judy-watson-riddel

On attend bien sûr le catalogue de cette riche exposition.
Un grand merci à Georges Petitjean qui nous a conduits dans cette exposition et nous a fait partager sa passion. (Détours des Mondes Association)
Feuilleter le portfolio Duyfken réalisé pour l'occasion.
Photos de l'auteure, octobre 2016
Photo 1 : © Stephen Eastaough, 2016, Lost Emergency Craft Series.
Photos 6 : © Judy Watson, red float, flinders chart, 2014
Photos 7 : © Judy Watson, mt riddel, 2016
.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines