Magazine Ebusiness

La start-up qui aide les personnes âgées à trouver… un colocataire

Publié le 07 novembre 2016 par Pnordey @latelier

Trouver un colocataire, même à 70 ans passés ? Combattre la solitude et faire des économies alors qu’on est sénior ? C’est désormais possible. Grâce à une startup du Colorado qui ne cache pas ses ambitions.

Connaissez-vous Silvernest (littéralement, le nid argenté ; en extrapolant : un nid pour ceux qui ont les cheveux gris) ? Vous pourriez bientôt en entendre parler car cette strat-up du Colorado vise un marché de plusieurs dizaines de millions de personnes rien qu’aux Etats-Unis. Son ambition est simple : permettre aux séniors de trouver des co-locataires.

« Avoir un colocataire implique d’économiser de l’argent si on loue son logement ou recevoir un apport financier supplémentaire. C’est aussi être entouré d’un compagnon de vie, une présence, au quotidien. Deux bénéfices immenses pour la communauté des seniors », a expliqué Wendi Burkhardt, CEO de Silvernest lors de la conférence Aging 2.0 à San Francisco.

Son étude de marché est imparable :  25 millions d’Américains âgés de plus de 60 ans vivent dans la précarité, soit avec l’équivalent de moins de 30.000 dollars par an dans le cas d’une personne seule. Et selon une étude conduite par UCSF, l’Université de San Francisco, 18% des Américains âgés de plus de 65 ans vivent seuls et parmi eux, 43% reconnaissent souffrir de solitude. Or, l’isolation sociale peut considérablement affecter l’état de santé des personnes âgées.

Silvernest, accélérée à 500 startups, propose une plateforme de mise en relation entre potentiels futurs colocataires d’un certain type. Ici, pas d’étudiants ou de jeunes cadres dynamiques en recherche d’une expérience de vie en communauté à moindre coût, le site est entièrement dédié aux besoins des baby boomers.

L’équipe de Silvernest a mis au point un algorithme similaire à ceux des sites et autres applications de rencontre pour faire jaillir les associations les plus fructueuses possibles. « Pour construire notre algorithme, nous avons essayé de comprendre les critères essentiels aux seniors pour construire un cadre de vie plaisant » explique Wendi Burkhardt. Emménager avec un inconnu pouvant être source d’inquiétude, la plateforme effectue systématiquement des vérifications des antécédents des utilisateurs du site.

Pour faciliter le règlement des loyers, Silvernest permet aux colocataires d’automatiser le paiement par l’intermédiaire sur sa plateforme. En moins d’un an, la start-up a enregistré une croissance de 35% par mois à travers les 50 états américains. Plus de 6000 mises en relation ont été effectuées par l’intermédiaire du site.Wendi Burkhardt affirme que 1200 personnes ont véritablement emménagé ensemble. Et ensuite, comment cela s’est-il passé ? Pas facile de cohabiter après des dizaines d’années d’habitude voire de solitude. Silvernest annonce avoir connu UN échec, un seul. Prometteur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pnordey 18702 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte