Magazine Cinéma

[CRITIQUE] Friend Request

Par Elodie11 @EloFreddy

friend_request

Réalisé par: Simon Verhoeven

Avec: Alycia Debnam-Carey, Brit Morgan, William Moseley…

Durée: 1h32

Genre: Horreur

Date de sortie cinéma: 23 novembre 2016

Interdit aux moins de 12 ans

Speech

Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie mais qui devient vite envahissante.
En tentant de la supprimer de sa liste d’amis, Laura va déclencher des forces paranormales et voir ses proches être décimés les uns après les autres…

media-nrj-fr_1900x1200_2016_10_friend-request-photo-hd-02-jpg-6863753

Critique

Décidément l’horreur aime tisser sa toile. Après Unfriended  et son skype mortel, c’est au tour de Facebook de se faire une frayeur à travers une histoire de harcèlement surnaturel. La gentillesse ne paie pas toujours et c’est ce que va très vite découvrir Laura qui après avoir accepté l’invitation d’une paria de son université va en subir les conséquences.

Un speech accrocheur qui aurait pu d’avantage miser sur cette peur moderne en exploitant d’avantage la paranoïa sociale de Facebook. A l’heure où le nombre d’amis sur ce réseau social vaut plus que le vrai, où toutes vos données sont accessibles au plus dingo, Simon Verhoeven avait de quoi nous foutre une trouille 3.0. Malheureusement et peut-être par manque de moyens, le film se perd dans une série B vampirisée par des effets affligeants et prévisibles.

friend_request2

L’esprit de notre trichotillomane apprentie sorcière se révèle n’être pas si méchant que ça, à part pour sa sale tronche: une véritable pub ambulante pour du biactol.

On peine à frissonner devant ces morts un brin désuètes. Les quelques jump scare ne suffiront pas à faire oublier les faiblesses de ce scénario simpliste et amateur. Dommage, car si la mise en scène est ratée, le jeu des acteurs lui est plutôt bon. Un gâchis de plus qui saccage une idée de base intelligente qui aurait mérité un peu plus de travail et un final plus provocateur.

Pour sa première incursion dans les arcanes de l’horreur, le réalisateur allemand s’offre une toile emmêlée dans les clichés  peu travaillés d’une mise en scène au rabais. Si l’utilisation de Facebook aurait pu manipuler la réalité pour nous effrayer, il n’en est rien de cette série B classique. Ne l’ajoutez pas comme ami, un film comme ça on le bloque directement !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 1,5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elodie11 4826 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines