Magazine Culture

Comment financer un séjour linguistique à l’étranger ?

Publié le 07 novembre 2016 par Alanlimo @ChristoChriv

Comment financer un séjour linguistique à l'étranger ?

En voyageant à New York, j'ai rencontré par hasard un cadre moyen d'une grande entreprise française, qui logeait dans le même appartement que moi. Il parlait déjà couramment Anglais mais son supérieur hiérarchique direct lui a tout de même proposé de partir à l'étranger avec EF , dans le cadre d'un séjour linguistique. Pour faire un truc que j'ai toujours rêvé de faire : me débarrasser une bonne fois pour toute de mon ridicule accent français. Et être comme ces Scandinaves ou ces Néerlandais qu'on rencontre en voyage, qui parlent la langue de Shakespeare avec une fluidité et une aisance naturelle qui m'ont toujours fait terriblement envie.

En jetant un œil aux destinations que proposait EF (entreprise née en Suède - tiens tiens), ça m'a fait drôlement envie.

Liste des destinations EF pour apprendre l'Anglais :

- Angleterre
- Irlande
- USA
- Canada
- Malte
- Afrique du Sud
- Australie
- Nouvelle-Zélande
- Singapour

Liste des destinations EF pour apprendre d'autres langues :

... alors je me suis dit : pourquoi pas ! Et puis, j'ai vu les prix.

Coût et prix moyen d'un séjour linguistique à l'étranger : quelques exemples

Exemples de tarifs (Cours intensif, hébergement et repas inclus) :
- 610 € : une semaine à St. Julian's (Malte)
- 650 € : une semaine à Eastbourne (Angleterre)
- 990 € : deux semaines à Playa Tamarindo (Costa Rica) pour apprendre l'Espagnol
- 1530 € : deux semaines à Tokyo (Japon) pour apprendre le Japonais
- 2380 € : un mois à Rome (Italie) pour apprendre l'Italien
- 2580 : un mois à Beijing (Chine) pour apprendre le Chinois
- 14 390 € : 6 mois au Japon (chambre indiv. chez l'habitant)

Tous ces prix sont indicatifs - donc à relativiser. Il est possible d'obtenir un devis personnalisé (et donc un rabais conséquent) en contactant directement les organismes de séjour linguistique à l'étranger, en leur demandant par exemple un devis sans hébergement (parce que vous connaissez quelqu'un qui peut vous héberger), parce que vous souhaitez cuisiner vous-même vos propres repas, ou parce que votre budget est serré mais que vous souhaitez quand même partir.

Mais le facteur à prendre en compte reste tout de même le coût de l'hébergement. A New York, se loger coûte une fortune : lors de notre séjour en Octobre, nous en avons eu pour 50 € par nuit en prenant l'un des Air BNB les moins chers de la ville, soit 350 € par semaine pour une chambre double dans un quartier à 1h30 de métro de Manhattan. EF, eux, proposent une formule Cours intensif + repas + hébergement à partir de 950 € par semaine.

Enfin, avant de choisir une destination, il faut également prendre en compte le coût de la vie : à Malte et à Eastbourne (les deux destinations les moins chères pour apprendre l'anglais en séjour linguistique), ou au Costa Rica, le coût de la vie est assez bas. Par contre, à Tokyo, à Sydney ou à New York, vous risquez d'avoir à dépenser beaucoup d'argent dans votre quotidien. Vous pourrez vous faire une petite idée en allant sur Numbeo .

Comment financer un séjour linguistique à l'étranger ?

Droit individuel à la formation (DIF)

Le DIF permet à tous les salariés de cumuler 20h de droit à la formation par an (maximum : 120h sur six années) - et l'apprentissage des langues et/ou les séjour linguistiques entrent bel et bien dans cadre. L'entreprise finance la formation à hauteur des heures accumulées et le salarié apporte le complément si nécessaire.

Congé individuel de formation (CIF)

Envie de partir pour plus longtemps que 120 h ? Le CIF permet de se faire financer une formation longue durée. Jetez un oeil également aux OPACIF, si vous souhaitez faire financer des heure de formation en dehors de vos heures de travail (le week-end par exemple, ou pendant vos vacances).

Les comités d'entreprise

Le CE de votre boîte propose déjà probablement des sorties ou des séjours à bas prix, dans des clubs de vacances ou à Disneyland. Peut-être pourront-ils proposer d'organiser un séjour linguistique en partie financée par l'entreprise, pour plusieurs salariés qui partiraient ensemble à New York ou à Beijing ? Sinon, les organismes de séjours linguistiques acceptent aussi les chèques vacances.

Pôle Emploi

Si maitriser une langue étrangère est cohérent avec vos objectifs professionnels (et il peut l'être dans BEAUCOUP de cas), Pôle emploi peut financer des formations linguistiques à hauteur de 1500 euros (voire plus si reconversion totale) via l'Aide individuelle à la formation (AIF). Bon à savoir : en respectant certaines conditions, vous pouvez également continuer à toucher vos allocations tout en étant en séjour linguistique à l'étranger.

La Caisse d'Allocation Familiale

La CAF peut aider certaines familles à financer les éventuels séjours linguistiques de leurs enfants, via l'octroi de bourses ou de chèques vacances.

Comité de jumelage et associations locales

Certaines villes, dans le cadre d'un jumelage, proposent des bourses de séjour linguistique ou des aides financières pour aller voir la ville jumelle et/ou y apprendre la langue locale.

Régions et départements

Très actives dans le domaine de la formation professionnelle, les régions et départements proposent souvent des aides financières pour apprendre des langues étrangères - surtout lorsque la région en question dépend énormément du tourisme.

Les ambassades et les offices de coopération interculturels

Certaines ambassades proposent des bourses pour apprendre la langue de leur pays : c'est le cas de Malte, par exemple.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alanlimo 9727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines