Magazine Culture

Suivez le signe

Publié le 19 novembre 2016 par Polinacide @polinacide

S’il y a bien une chose à laquelle on reconnait un vrai Russe – hormis son goût prononcé pour la boisson alcoolisée – c’est sa superstition quasi-maladive. Briser un miroir, croiser un chat noir, ou encore passer sous une échelle… autant de petits riens que ce peuple prend pourtant très au sérieux, comme s’il existait un monde invisible qui pouvait influencer les forces du destin. 

Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à voir des signes partout, à commencer par ceux qui se réjouissent de marcher sur une crotte du pied gauche. Ouf. Une petite manie, un rituel apaisant, on a tous un « toc » qui nous est propre et auquel on attribue des vertus presque magiques. Comme un coup de pouce capable de retourner la situation en notre faveur, à condition bien sur que l’habitude ne vire pas en névrose. Car on guette ces signes providentiels – parfois même sans en voir nulle part – comme on scrute l’objet de son désir pour y voir les indices d’un amour naissant. Pour se voiler la face, se rassurer, voire laisser le destin décider à notre place.

Qu’importe qu’un heureux hasard soit le fruit d’une coïncidence ou d’une bonne étoile : libre à chacun de l’interpréter comme il le souhaite, puisque tout n’est au final qu’une question de point de vue. Si je fais moi-même partie de ceux qui croient (peut-être un peu trop !) aux signes, je préfère encore me laisser surprendre plutôt que de les chercher à tous les coins de rue. Car personne n’est à l’abri de marcher sur une crotte du pied droit à force d’avoir le nez en l’air !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Polinacide 1010 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine