Magazine Cinéma

Sortie du mois de décembre 2016

Par Mrvladdy @mrvladdycrane

A l'approche des fêtes de Noël, voici les différents films qui pourraient me faire de l'œil en décembre que ce soit au cinéma ou plus tard à la télévision. Si j'espère de bonnes surprises, pour l'instant sur le papier je trouve ce mois un peu faible. Il y a quand même quelques films qui j'espère seront à la hauteur de mes attentes mais dans l'ensemble, à l'exception de deux ou trois films, il n'y a pas vraiment d'œuvres qui sort du lot pour le moment à mes yeux... Verdict plus tard après visionnage.

Premier contact (7 décembre) : Je ne suis pas spécialement fan de films sur les extra-terrestres mais je n'ai rien contre le genre. Là, je suis vraiment curieux de voir la vision de Denis Villeneuve qui peut nous offrir une approche très intéressante dans sa mise en scène. Pour le fond, je m'attends à un truc assez classique avec twist à la fin mais c'est surtout sur sa forme que le film me botte. Puis bon, le trio de tête du casting me plait bien.

Demain tout commence (7 décembre) : Là encore, je m'attends à quelque chose de classique sauf que là, cela sera peut-être une découverte à la télévision car bien que j'aime bien Omar Sy, je ne suis pas sûr que ce film m'emporte plus que ça. La bande annonce en raconte beaucoup trop aussi sans doute (sur le net, je coupe les bandes annonces assez vite mais au cinéma, c'est plus dur de faire l'impasse même en cachant son regard...)

Papa ou maman 2 (7 décembre) : Le premier film était sympathique de mémoire. Pourquoi pas après tout, je pourrais retrouver ce couple avec plaisir surtout que les teasers m'ont fait sourire. C'est juste que c'est typiquement le genre de concept qui ne mérite pas forcément de suite je pense donc à voir.

The music of strangers (7 décembre) : Un autre film qui me fait de l'œil mais que je tenterais sans doute à la télévision. J'aime bien l'idée et de ce que j'ai pu entrapercevoir, cela à l'air d'être un beau voyage musical avec une ouverture à d'autres cultures. Ça me plait.

Carole Matthieu (7 décembre) : J'ai un peu de mal avec Isabelle Adjani mais là, je dois avouer que ce film me tente bien. Le sujet m'intéresse et même si j'ai l'impression que le rythme sera un peu lent et qu'il n'y aura rien de bien nouveau, rien que pour les thèmes qu'il peut aborder, je veux bien lui laisser une chance.

Pourquoi nous détestent-ils ? (7 décembre) : Le teaser m'a intrigué et je dois avouer que la façon de jouer de ses stéréotypes me plait. J'y jetterai bien un œil en espérant que ce film ne soit pas juste un long métrage moralisateur mais qu'il va un peu plus loin.

Rogue One : A Star Wars story (14 décembre) : J'aime bien les Star Wars. Oui, oui, même la seconde trilogie avec ses imperfections. Je vois les six premiers films comme un seul et même grand film avec de bons moments et d'autres plus maladroit. " Le Réveil de la Force " m'avait bien botté aussi même si je commencé quand même maintenant à ressentir une petite lassitude du sabre laser. J'irai voir ce film en salles, j'espère adorer mais je ne peux m'empêcher malgré tout d'avoir des craintes et peur d'avoir un sentiment d'overdose... Verdict à la mi-décembre.

Ballerina (14 décembre) : Ce film d'animation à l'air d'être très beau avec tout plein de belles émotions en cette approche de Noël. Je ne lui ferme pas la porte en tout cas surtout que l'animation justement à l'air d'être aussi agréable. J'ai espoir aussi avec un tel sujet d'avoir une belle bande originale.

Cigarettes et chocolat chaud (14 décembre) : Je n'avais jamais entendu parler de ce film avant de préparer ce billet des sorties à venir. Je suis assez hermétique à l'humour de Gustave Kervern mais j'adhère un peu plus à celui de Camille Cottin. J'ai vu la bande annonce et en fait, cela peut-être pas mal du tout. Prévisible mais si comme la bande annonce le dosage émotion-humour est bon, je pourrais m'amuser.

A fond (21 décembre) : Un film que je n'irais clairement pas voir en salles. La bande annonce m'a peu fait rire, les acteurs ont l'air de cabotiné à l'extrême et même si j'apprécie les comédies françaises populaire, j'ai peur ici de passer un moment terrible au regard de cette bande annonce. Maintenant, je reste curieux de nature donc du coin de l'œil à la télévision un de ses quatre alors que je n'aurais rien à faire pourquoi pas mais ça sera vraiment de la curiosité mal placé😉

Assassin's creed (21 décembre) : J'ai repris une console de jeux il y a très peu de temps et dans ce court laps de temps, je me suis éclaté sur " Unity " et je ne devrais pas tarder à commencer " Syndicate ". La bande annonce me plait, le choix de l'acteur pour le héros me botte et visuellement ça à l'air de le faire donc, je me déplacerai très certainement. A l'approche du réveillon, ça pourra être sympa.

Beauté cachée (21 décembre) : Ce film me tente bien. Pourtant, j'ai quand même des craintes car la bande annonce dégouline d'émotions et de musiques avec de grandes envolées lyriques mais je me dis que si c'est bien fait, avec un bon montage, il y a de quoi avoir un film intéressant. Le casting qui a une sacré gueule fait tout pour me donner confiance aussi🙂 .

Norm (21 décembre) : Un petit film d'animation en cette période festive, ça ne peut pas faire de mal. Cela à l'air d'être mignon, d'aller à l'essentiel et ça peut faire passer le temps mais ça sera surement une découverte plus tard néanmoins.

La prunelle de mes yeux (21 décembre) : Je n'ai pas trouvé de bande annonce donc je ne sais pas si ça peut me parler ou non mais son synopsis m'intrigue. Accessoirement, j'ai aussi un petit faible pour Mélanie Bernier donc ça doit bien aider mon choix aussi.

Passengers (28 décembre) : Le duo en tête d'affiche à du charme. La bande annonce ne m'a pas fait rêver mais son synopsis lui m'a bien plu donc je demande à voir. J'espère juste que ce n'est pas un film faussement futuriste pour jouer sur la photographie et l'espace mais bien une histoire passionnante qui fonctionne.

Père fils thérapie (28 décembre) : La bande annonce m'a fait sourire. Je ne suis pas sûr du résultat mais après tout, je vais peut-être avoir une bonne surprise avec cette comédie. La présence de Jacques Gamblin me fait bien plaisir également.

Le cœur en braille (28 décembre) : A défaut de grands films, décembre est le mois des films où on joue à fond sur la corde sensible. Cette histoire semble mignonne et légère. On devine un peu la fin par avance mais de ce que la bande annonce montre, j'ai bien envie de lui laisser sa chance à ce long métrage.

Le fondateur (28 décembre) : Ce mois-ci, il y a vraiment peu de projet qui m'émoustille et j'ai bien cru que j'allais finir ce billet sans en trouver un. C'était sans compter sur ce film. Son histoire, sa bande annonce, Michael Keaton... Pour l'instant je suis plus que conquis et j'ai vraiment hâte de le voir.

American pastoral (28 décembre) : La bande annonce qui en dévoile peu, un casting alléchant et un synopsis qui m'intéresse. Bref, un nouveau film qui me tente bien. Je suis vraiment curieux de voir le résultat puisque avec la bande annonce, on n'a surtout le droit à une très belle chanson que j'aime beaucoup et qui, j'espère, figure dans la bande originale.

Sortie du mois de décembre 2016

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mrvladdy 217 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines